01.82.83.77.10

Faut-il acheter en Espagne plutôt qu'en France ?

Faut-il acheter en Espagne plutôt qu'en France ?

Faut-il acheter en Espagne plutôt qu’en France ?
acheter en Espagne

Une maison en bord de mer de 150 m², avec trois chambres et deux salles de bain, le tout pour 100 000 euros. Rêve ou réalité ? En Andalousie, pour cette somme modique, il est possible d’acquérir cette maison… pour le prix d’une chambre de bonne de 10 m² à Paris ou d’un studio à Cannes.

 De quoi faire réfléchir les investisseurs français, qui hésitent entre acquérir un bien en France ou en Espagne.

Immobilier Espagne : l’effondrement des prix à partir de 2008

Après avoir connu une croissance folle (environ 150%) en dix ans, les prix de l’immobilier, en Espagne se sont effondrés avec l’éclatement de la bulle en 2008. Le pays a vu l’ensemble de son parc immobilier perdre de la valeur, du studio jusqu’à la villa avec piscine. L’offre excédentaire a fait chuter, drastiquement, les prix. Mais la baisse des prix s’explique, aussi, par les nombreux défauts et la qualité médiocre de beaucoup d’immeubles construits dans les années 70-80, généralement proches de la côte méditerranéenne.

Immobilier Espagne : éviter d’investir dans les villages fantômes

L’Espagne a construit massivement des logements. Tellement qu’en 2004, le pays en a construit 700.000, soit autant que la France et la Grande Bretagne, alors qu’elle n’a que 40 millions d’habitants. Pour investir en Espagne, il faut être prudent. Et surtout ne pas choisir d’investir dans les zones où la demande est excédentaire, surtout pour réaliser un investissement locatif. Les villes fantômes, comme El quinon, près de Cordoue, sont à fuir, tout comme certaines villes côtières du sud de la péninsule.

Immobilier Espagne : cibler les grandes métropoles

Là où on a construit à tout va, les prix partent à vau l’eau. L’Espagne doit, sans doute, s’attendre à une décennie d’ajustement sur son marché immobilier, avant que les stocks de logements invendus s’écoulent et que le marché immobilier retrouve un fonctionnement normal. Dans ce contexte, il y a des opportunités d’investissement. Elles sont nombreuses. Malheureusement, il y a aussi des pièges. Pour limiter les risques, il est préférable de cibler les grandes métropoles comme Madrid, Barcelone, Valence, etc. Et d’être conseillé dans son choix d’investissement.

Immobilier Espagne : les dangers de l’investissement locatif

L’Espagne traverse une crise sans précédent. Le chômage est au plus haut. Certains cadres retournent habiter chez leurs parents. Conséquence : il y a beaucoup de logements vacants, qui ne trouvent pas preneurs. Ce n’est pas une bonne nouvelle pour celui qui souhaite réaliser une investissement locatif. Il y a toujours un revers de la médaille, vouloir faire une bonne affaire peut aussi être une source d’infortune. Un appartement vide, même acheté à bas prix, reste un problème de taille. La démarche à suivre, pour un français qui veut investir en Espagne, est déjà de se rendre sur place, d’habiter quelques temps dans la ville convoitée et, le cas échéant, de se faire aider d’un expert bâtiment qui connaît le marché local.

Immobilier : vaut-il mieux investir en Espagne qu’en France ?

Protéger son épargne de la crise en plaçant ses économies dans l’immobilier, c’est un réflexe d’épargnant depuis quelques années déjà. Est-ce plus rentable d’investir en Espagne qu’en France ? Il n’y a pas de réponse unique. On trouve en Espagne, comme en France, de bonnes affaires à réaliser. On trouve également de nombreux pièges.

 

Voici quelques avis courants sur l’Espagne :

 

  • On peut acheter en Espagne à bas prix, mais on peut aussi risquer de ne pas pouvoir trouver de locataire ;
  • On peut acheter en Espagne à bas prix, mais sans certitude qu’une plus-value pourra être réalisé dans les 10 ans sur une revente.
 

En France, les prix sont, certes, plus élevés. De façon générale, les risques sont plus faibles. Mais les problématiques (trouver un locataire, réaliser une plus-value, préserver l’intégrité du bâtiment) sont également au cœur des préoccupations.

L'expertise immobilière qu'il vous faut

Expertise valeur vénale

Expertise de valeur vénale 

L’expertise de valeur vénale immobilière vise à dégager la valeur marchande d’un bien immobilier, correspondant au juste prix auquel il pourrait être acheté ou vendu, dans des conditions normales de libre marché.

En savoir plus sur l'achat immobilier

  • Contactez un expert en bâtiment

    LAMY Expertise est un cabinet d’experts en bâtiment indépendants et immobilier agréés, spécialisé depuis 40 ans dans l’ensemble des pathologies du bâtiment et la valorisation de biens.

    Entreprises

    Professionnels

    Avis Google : 4,3

    4.4/5

    Trouver un expert en bâtiment dans votre département