01.82.83.77.10

Rénovation d’une grange

Rénovation d’une grange en habitation : les étapes pour bien réussir le projet

Pour se lancer dans la rénovation d’une grange, afin de lui donner une destination dite “d’habitation”, il conviendra de vérifier certains éléments indispensables. 

Rénovation grange

Nature des matériaux de la grange

Les premiers éléments à vérifier lors d’un projet de rénovation d’une grange sont le type de matériaux utilisé pour sa construction. En effet, il est primordial de connaître la nature exacte des matériaux constituant la grange dans la mesure où le choix des matériaux qui seront utilisés pour la rénovation en dépendra. 

 

Dans le cas où des enduits sont présents en intérieur et extérieur de la grange, il sera nécessaire de faire réaliser des sondages afin de savoir à quel type de matériaux nous avons à faire.

 

Les anciennes bâtisses, catégories auxquelles les granges font généralement partie, sont constituées de matériaux anciens que nous n’utilisons plus ou très rarement. Ils ont la particularité d’être respirants, c’est-à- dire qu’ils laissent passer l’air et l’humidité. Le second élément naturel est celui sur lequel il faudra avoir un œil attentif.

La viabilisation de la grange

La viabilisation de la grange, et plus particulièrement la faisabilité de la viabilisation, est un point important. En effet, cet élément vous permettra de faire arriver l’eau potable et l’électricité jusqu’à ladite grange. Cela sera également l’occasion de raccorder la grange aux réseaux des eaux usées et eaux pluviales ainsi qu’aux réseaux publics ou autres dispositifs équivalents. 

Étude structurelles de faisabilité

Afin de garantir la faisabilité du projet, le changement de destination de la grange devra s’accompagner d’une expertise de la structure porteuse mais aussi de la charpente et de la couverture. Une expertise précise de ces éléments vous permettra de savoir si des modifications structurelles seront nécessaires pour la rénovation de la grange. 

Bureau d’étude technique

Il sera nécessaire de mandater un bureau d’étude technique qui devra faire des calculs structurels afin de savoir si le bâti en l’état est capable de supporter les nouvelles charges d’exploitation et les futures charges occasionnelles, que constitue l’habitation terminée.

Le bureau d’étude technique sera également chargé de la réalisation des plans et par conséquent le respect des règles de l’art et normes en vigueur. 

 

Ce groupement de professionnels sera également chargé de la coordination des intervenants sur le chantier lors de la phase d’exécution.

Démarches administratives avant le lancement des rénovations

Dans les éléments à vérifier pour la rénovation, il conviendra de se rapprocher de la mairie afin de connaître la nécessité de faire une demande de permis de construire et comment celle-ci doit être réalisée.

 

Le critère de surface fini du projet sera l’élément le plus décisif dans la mesure où le reste de la démarche administrative dépendra de ce critère. 

 

Lors de l’achat du bien, le vendeur, en direct ou par l’intermédiaire d’une agence immobilière, est tenu de fournir à l’acquéreur les diagnostics de performances énergétiques (DPE). Pour une grange non viabilisée seuls les DPE amiante, termites et risques naturels sont obligatoires.

L’expertise immobilière

Ce domaine est une étape indispensable qui permettra d’avoir un premier avis sur l’état de la bâtisse avant le début des travaux. L’expertise permet également d’orienter le maître d’ouvrage dans la bonne direction des actions à mener et en termes de conseil quant aux professionnels de la construction envers lesquels il faudra se tourner.

Partagez sur les réseaux :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Vous souhaitez réaliser une expertise immobilière ?

Contactez nos experts d’assuré au 09.72.102.102 ou en remplissant le formulaire ci-dessous :

Rénovation d’une grange

Rénovation d’une grange en habitation : les étapes pour bien réussir le projet

Pour se lancer dans la rénovation d’une grange, afin de lui donner une destination dite “d’habitation”, il conviendra de vérifier certains éléments indispensables. 

Rénovation grange

Nature des matériaux de la grange

Les premiers éléments à vérifier lors d’un projet de rénovation d’une grange sont le type de matériaux utilisé pour sa construction. En effet, il est primordial de connaître la nature exacte des matériaux constituant la grange dans la mesure où le choix des matériaux qui seront utilisés pour la rénovation en dépendra. 

Dans le cas où des enduits sont présents en intérieur et extérieur de la grange, il sera nécessaire de faire réaliser des sondages afin de savoir à quel type de matériaux nous avons à faire.

 

Les anciennes bâtisses, catégories auxquelles les granges font généralement partie, sont constituées de matériaux anciens que nous n’utilisons plus ou très rarement. Ils ont la particularité d’être respirants, c’est-à- dire qu’ils laissent passer l’air et l’humidité. Le second élément naturel est celui sur lequel il faudra avoir un œil attentif.

La viabilisation de la grange

La viabilisation de la grange, et plus particulièrement la faisabilité de la viabilisation, est un point important. En effet, cet élément vous permettra de faire arriver l’eau potable et l’électricité jusqu’à ladite grange. Cela sera également l’occasion de raccorder la grange aux réseaux des eaux usées et eaux pluviales ainsi qu’aux réseaux publics ou autres dispositifs équivalents. 

Étude structurelles de faisabilité

Afin de garantir la faisabilité du projet, le changement de destination de la grange devra s’accompagner d’une expertise de la structure porteuse mais aussi de la charpente et de la couverture. Une expertise précise de ces éléments vous permettra de savoir si des modifications structurelles seront nécessaires pour la rénovation de la grange. 

Bureau d’étude technique

Il sera nécessaire de mandater un bureau d’étude technique qui devra faire des calculs structurels afin de savoir si le bâti en l’état est capable de supporter les nouvelles charges d’exploitation et les futures charges occasionnelles, que constitue l’habitation terminée.

 

Le bureau d’étude technique sera également chargé de la réalisation des plans et par conséquent le respect des règles de l’art et normes en vigueur. 

Ce groupement de professionnels sera également chargé de la coordination des intervenants sur le chantier lors de la phase d’exécution.

Démarches administratives avant le lancement des rénovations

Dans les éléments à vérifier pour la rénovation, il conviendra de se rapprocher de la mairie afin de connaître la nécessité de faire une demande de permis de construire et comment celle-ci doit être réalisée.

 

Le critère de surface fini du projet sera l’élément le plus décisif dans la mesure où le reste de la démarche administrative dépendra de ce critère. 

Lors de l’achat du bien, le vendeur, en direct ou par l’intermédiaire d’une agence immobilière, est tenu de fournir à l’acquéreur les diagnostics de performances énergétiques (DPE). Pour une grange non viabilisée seuls les DPE amiante, termites et risques naturels sont obligatoires.

L’expertise immobilière

Ce domaine est une étape indispensable qui permettra d’avoir un premier avis sur l’état de la bâtisse avant le début des travaux. L’expertise permet également d’orienter le maître d’ouvrage dans la bonne direction des actions à mener et en termes de conseil quant aux professionnels de la construction envers lesquels il faudra se tourner.

Partagez sur les réseaux :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Vous souhaitez réaliser une expertise immobilière ?

Contactez nos experts d’assuré au 09.72.102.102 ou en remplissant le formulaire ci-dessous :