01.82.83.77.10

Les conséquences d'une malfaçon au niveau des chaînages et des raidisseurs en béton armé

Les conséquences d'une malfaçon au niveau des chaînages et des raidisseurs en béton armé

Les conséquences d’une malfaçon au niveau des chaînages et des raidisseurs en béton armé
Les conséquences d’une malfaçon au niveau des chaînages et des raidisseurs en béton armé
malfaçon chaînages

Les malfaçons de la construction sont souvent des facteurs aggravant d’un phénomène de fissuration. C’est le cas d’une malfaçon au niveau des chaînages horizontaux et des raidisseurs verticaux en béton armé.

Le constructeur peut avoir négligé la mise en place de ces éléments essentiels de la structure du bâtiment. Il peut les avoir insuffisamment ferraillés. Le béton qui les compose peut être mal coulé, être de mauvaise qualité ou comporter des manques.

Qu’appelle-t-on chaînages ?

Les chaînages et les raidisseurs sont des éléments structurels de renforcement et de liaison des parois verticales et également de liaison avec les dalles. Il confèrent une cohésion et une rigidité à la structure qui lui permettre de mieux se comporter, en cas de déformation, sous l’action de déformation de l’assise.


Il existe deux types de chaînages :


  • Les chaînages horizontaux. Leur rôle est de ceinturer chaque étage au niveau du plancher, sur lesquels les murs sont élevés. Ils sont aujourd’hui, pour la plupart, intégrés aux dalles intermédiaires en béton armé.
  • Les chaînages verticaux, plus couramment appelés raidisseurs. Les raidisseurs renforcent les murs aux angles de la construction, encadrent souvent les ouvertures. On les trouve aussi au droit des refends. Des raidisseurs divisent également les longueurs trop importantes, sur les faces sans refends ni ouvertures. Leur nombre et leur rapprochement est souvent en fonction des impératifs sismiques locaux.

Malfaçons : l'absence ou la mauvaise mise en œuvre des chaînages et/ou raidisseurs, susceptible d’accroitre le risque de fissures

Les chaînages sont des éléments indispensables à la solidité, à la rigidité et la stabilité de l’ouvrage. Si, au moment de la construction, la mise en place est mal exécutée ou pire encore, totalement absente, des fissures peuvent apparaissent, au niveau des angles des maçonneries, des couronnements des parois et des planchers, dès la moindre déformation de l’assise de la construction. Ce phénomène de fissuration est amplifié, en cas de tassement différentiel, lié au retrait-gonflement des argiles contenues dans le sol, par exemple. Certains sols argileux (argiles vertes), en effet, se rétractent à la suite de longs et sévères épisodes de sécheresse et gonflent en saison humide.

Malfaçons : l'absence ou la mauvaise mise en œuvre des chaînages et/ou raidisseurs, susceptible d’accroitre le risque de fissures

L’évolution des fissures peut être lente. Mais ce désordre peut représenter, soudainement, un risque pour l’intégrité du bâtiment, voire pour la sécurité des habitants. Un expert en bâtiment a les compétences et les connaissances requises pour évaluer la gravité de la situation, déterminer la source des fissures, et dégager les responsabilités, en cas de malfaçons.

L'expertise bâtiment qu'il vous faut

Expertise technique construction

Expertise technique construction

L’expertise technique construction permet d’éclairer vos décisions aux plans technique, économique et juridique, identifier les causes de vos problèmes, estimer des solutions réparatrices de principe et dégager des responsabilités, si nécessaire.

En savoir plus sur les malfaçons de la construction

  • Contactez un expert en bâtiment

    LAMY Expertise est un cabinet d’experts en bâtiment indépendants et immobilier agréés, spécialisé depuis 40 ans dans l’ensemble des pathologies du bâtiment et la valorisation de biens.

    Entreprises

    Professionnels

    Avis Google : 4,3

    4.4/5

    Trouver un expert en bâtiment dans votre département