Quels sont les recours en cas d'humidité en sous-face d'un balcon ?

Quels sont les recours en cas d'humidité en sous-face d'un balcon ?

Quels sont les recours en cas d’humidité en sous-face d’un balcon ?
Quels sont les recours en cas d’humidité en sous-face d’un balcon ?
balcon

Les balcons sont généralement constitués d’une dalle en béton armé. Comme il n’est pas obligatoire qu’elle soit étanche, il peut arriver que l’eau s’infiltre. Ainsi, la sous-face du balcon peut laisser apparaître des signes d’humidité

Ces traces prennent la forme de calcifications diverses, allant de simples efflorescences à d’impressionnantes stalactites. La copropriété cherche alors à identifier les responsabilités.

L’humidité en sous-face des balcons : un désordre fréquent dans les immeubles

Bien que cela ne soit pas obligatoire, la dalle des balcons gagne à être protégée par un ouvrage d’étanchéité. Lorsqu’on est copropriétaire d’un immeuble, il n’est en effet guère appréciable que l’humidité suinte en sous-face des planchers béton. Néanmoins, les règles de l’art requièrent de veiller à ce que la pente de la face supérieure de la dalle permette une bonne évacuation des eaux de pluie, afin d’éviter sa percolation au travers et que d’autres désordres ne surviennent.

Balcon humide : le recours en décennale souvent infructueux

L’assureur en garantie décennale oppose généralement, face à ce type de désordres, une fin de non-recevoir. La raison fréquemment avancée est que le préjudice, représenté par l’humidité en sous-face des balcons, est considéré comme étant d’ordre esthétique. Les balcons n’ayant pas pour obligation d’être étanches, les assureurs considèrent que l’humidité ne représente ni un danger pour l’intégrité de l’immeuble, ni une menace pour son usage. Néanmoins, si le balcon remplit le rôle d’un toit-terrasse et qu’il laisse s’infiltrer l’eau, le recours en garantie décennale aura davantage de chances d’aboutir. En savoir plus sur la mise en oeuvre de la garantie décennale.

Le constructeur responsable en cas de non respect des règles de l’art ou du contrat

S’agissant des vices, même esthétiques, les copropriétaires ont la possibilité d’invoquer la responsabilité contractuelle de droit commun, au sens de l’article 1147 du code civil. Cette action en réparation, recevable jusqu’à 10 ans après la réception de l’ouvrage, devra mettre en évidence un défaut de délivrance conforme de la construction aux règles de l’art et/ou aux dispositions contractuelles. Cela signifie que la faute du constructeur devra être prouvée, le plus souvent avec l’aide d’un expert bâtiment indépendant.

L'expertise bâtiment qu'il vous faut

Expertise humidité

Expertise humidité

L’expertise humidité est une expertise technique de la construction spécifique, qui permet d’identifier les signes de l’humidité, d’analyser ses causes et d’éclairer sur les solutions réparatrices envisageables.

En savoir plus sur les problèmes d'humidité

problèmes humidité salle de bain

Habitation : les problèmes d’humidité dans une salle de bain

La salle de bain, de par sa fonction, est une pièce d’eau, qui peut facilement être touchée par des problèmes d’humidité. La vapeur d’eau qui se dégage, lorsqu’on se douche ou lorsqu’on prend un bain, peut vite devenir problématique, en cas de mauvaise aération, notamment. Mais ce n’est pas la seule origine possible des problèmes d’humidité.

Lire la suite »
  • Contactez un expert en bâtiment

    LAMY Expertise est un cabinet d’experts en bâtiment indépendants et immobilier agréés, spécialisé depuis 40 ans dans l’ensemble des pathologies du bâtiment et la valorisation de biens.

    Entreprises

    Professionnels

    Avis Google : 4,3

    4.1/5

    Trouver un expert en bâtiment dans votre département