Agrandir sa maison peut-il provoquer des fissures ?

Agrandir sa maison peut-il provoquer des fissures ?

Agrandir sa maison peut-il provoquer des fissures ?
Agrandir sa maison peut-il provoquer des fissures ?
Agrandir maison

Agrandir sa maison permet de disposer de plus d’espace vital. Il peut s’agir de l’ajout d’une extension sur un coté ou alors de la surélévation de l’ouvrage, afin d’augmenter la surface en mètres carrés, sans avoir à déménager. Mais avant de se lancer dans un projet d’agrandissement, il est important d’appliquer quelques recommandations techniques.

S’assurer de la faisabilité administrative du projet

Le premier point à vérifier est l’existence de droits à construire résiduels. Le PLU (plan local d’urbanisme) définit en effet, notamment, pour chaque zone, sa constructibilité, son affectation (habitation, tertiaire ou autre), les hauteurs autorisées, ainsi que différentes règles de surfaces de plancher, de distance des construction par rapport aux voisins (prospects) etc… Ce n’est qu’une fois ces règles prises en compte, qu’on pourra envisager (ou non) de créer une extension et en définir l’étendue maxima.

Faire réaliser une étude de sol pour valider le projet d’agrandissement

La nature et les caractéristiques d’un terrain sont des éléments déterminants. Elles conditionnent le type de fondations et, parfois même, les méthodes de construction. Aussi, tous travaux d’extension de maison doivent normalement faire l’objet d’une étude de sol. L’objectif est de sonder le terrain, afin de savoir s’il peut effectivement accueillir une construction supplémentaire. En l’absence d’étude de sol, le risque de tassement différentiel et de fissuration est élevé.

S’assurer de la faisabilité administrative du projet

Il est tentant d’aménager des combles pour agrandir son logement. Mais la configuration des lieux ne le permet pas toujours. Préalablement à tous travaux, un calcul de résistance doit être réalisé, concernant les contraintes et descentes de charges supplémentaires qui pourraient s’exercer, suite à un aménagement des combles. Cela a pour objectif d’éviter l’apparition de fissures sur le bâtiment principal, pouvant être dues soit à un affaissement du sol (fondations insuffisantes, par exemple), soit à des sollicitations structurelles non-maîtrisées sur les murs périphériques (l’absence ou la mauvaise mise en œuvre de chaînages horizontaux et verticaux, par exemple).

Mettre en place un joint de dilatation entre la maison et son extension

Une maison et son extension ont souvent une masse et un poids différents. Aussi, afin d’éviter toute déformation de la structure, notamment à cause des variations de température et surtout, pour rendre l’ensemble cohérent et homogène, il est indispensable de réaliser un joint de dilatation entre les deux corps de bâtiment. Le joint de dilatation permet de se prémunir contre les tassements différentiels et la fissuration.

L'expertise bâtiment qu'il vous faut

Fissures

Expertise fissures

L’expertise fissures permet de comprendre l’origine des fissures et leur évolution. L’analyse peut servir à identifier le plus tôt possible les véritables menaces, pour l’intégrité des bâtiments et/ou la sécurité des occupants.

En savoir plus sur la dangerosité des fissures sur une maison

  • Contactez un expert en bâtiment

    LAMY Expertise est un cabinet d’experts en bâtiment indépendants et immobilier agréés, spécialisé depuis 40 ans dans l’ensemble des pathologies du bâtiment et la valorisation de biens.

    Entreprises

    Professionnels

    Avis Google : 4,3

    4.1/5

    Trouver un expert en bâtiment dans votre département