01.82.83.77.10

La contre expertise en assurance multirisque habitation

La contre expertise en assurance multirisque habitation

La contre expertise en assurance multirisque habitation
assurance multirisque habitation

L’expert d’assurance n’a pas vocation à défendre les intérêts des sinistrés. Il n’est mandaté par la compagnie d’assurance que pour régler le sinistre.

Ainsi, bon nombre de propriétaires immobiliers sinistrés s’étonnent des résultats de l’expertise, suite un évènement climatique exceptionnel, tel qu’une tempête, une inondation ou un mouvement de terrain, par exemple. Mais peu savent que la contre expertise en assurance multirisque habitation ou expertise d’assuré est un moyen efficace de se défendre.

Contre expertise : contester le rapport de l'expert d'assurance

L’expert d’assurance constate les dégâts, évalue les préjudices et fait une proposition d’indemnisation. Si vous estimez que le rapport d’expertise est erroné, qu’il reflète mal la réalité, ou qu’il est injuste, vous pouvez le contester auprès de votre assureur. Et si l’assureur ne tient pas compte de vos arguments, vous pouvez lui proposer de faire appel à un expert de votre choix et de préférence indépendant des compagnies d’assurance, pour effectuer une contre expertise. Si le désaccord subsiste, vous pouvez porter le litige devant le tribunal.

Contre expertise : le coût de l'indépendance de l'expert

Bénéficier d’une contre expertise pertinente passe par l’indépendance de l’expert. Mais les contres expertises indépendantes ont un coût. L’expert que vous choisirez ne sera, la plupart du temps, pas rémunéré par l’assureur… mais par le sinistré ; certains contrats multirisque habitation, tout comme les contrats d’assurance, en matière industrielle, couvrent cependant parfois les honoraires de contre expertise ou expertise d’assuré.

Selon les compétences mise en œuvre par l’expert et surtout la responsabilité professionnelle engagée dans son rapport (qui pourra être contesté par l’assureur), une contre expertise coûte au minimum 800 euros. Assurez-vous donc que les indemnités à défendre sont au moins égale à 20.000 euros pour que le jeu en vaille la chandelle.

Contre expertise : bien étudier son contrat d'assurance

Avant de demander une contre expertise couteuse, il est conseillé de faire une relecture approfondie des clauses de son contrat d’assurance. Vérifiez, par exemple, que votre assureur couvre bien votre sinistre. Les assureurs s’appuient parfois sur certaines clauses particulières pour ne pas tenir compte du sinistre. Le prétexte avancé peut-être le défaut d’entretien suite à un dégât des eaux lié à une fuite dans une canalisation vieille ou défectueuse.

Le saviez-vous ?

La prise en charge des frais de contre expertise

Une expertise contradictoire est la plupart du temps entièrement à vos frais, sauf si votre contrat d’assurance habitation comporte une garantie « honoraires d’expert »

L'expertise bâtiment qu'il vous faut

Expertise d'assuré après sinistre

Expertise d’assuré après sinistre

L’expertise d’assuré après sinistre permet d’apporter toute l’aide nécessaire suite à un sinistre dans un logement, notamment tout au long de la procédure post-sinistre, afin de défendre les intérêts du sinistré auprès de l’expert d’assurance.

En savoir plus sur le recours à un expert d'assuré

assurance multirisque habitation

La contre expertise en assurance multirisque habitation

L’expert d’assurance n’a pas vocation à défendre les intérêts des sinistrés. Il n’est mandaté par la compagnie d’assurance que pour régler le sinistre. Ainsi, bon nombre de propriétaires immobiliers sinistrés s’étonnent des résultats de l’expertise, suite un évènement climatique exceptionnel.

Lire la suite »
  • Contactez un expert en bâtiment

    LAMY Expertise est un cabinet d’experts en bâtiment indépendants et immobilier agréés, spécialisé depuis 40 ans dans l’ensemble des pathologies du bâtiment et la valorisation de biens.

    Entreprises

    Professionnels

    Avis Google : 4,3

    4.4/5

    Trouver un expert en bâtiment dans votre département