01.82.83.77.10

Logement : hausse des coûts de construction et risque de non qualité

Logement : hausse des coûts de construction et risque de non qualité

Logement : hausse des coûts de construction et risque de non qualité

Logement : hausse des coûts de construction et risque de non qualité
coût construction

En 2013, experts et économistes du bâtiment prévoient des hausses au niveau du coût des matériaux de construction. Doit-on alors redouter une nouvelle hausse des prix des constructions neuves ? Faut-il craindre que des économies soient réalisées, au détriment de la qualité des ouvrages ?

Le mètre carré risque de coûter plus cher à la construction

Certains matériaux, susceptibles d’être touchés par les augmentations de coût, sont utilisés en grande partie dans les travaux de gros œuvre. Les promoteurs immobiliers redoutent une augmentation importante de leurs charges : la hausse des prix du sable, des armatures métalliques, à béton et du ciment augmenterait le coût de revient du gros-œuvre de plus de 10%. Le prix des produits en béton préfabriqués (planchers, dalles…) utilisant ces composants pourrait aussi connaître une hausse d’au moins 5%.

Construction : les normes et réglementations qui ralentissent les chantiers

Les promoteurs redoutent la hausse des coûts de la construction liée à la mise en place de la RT 2012. L’empilement de normes et de réglementations – la RT 2012 étant finalement la dernière illustration en date – est ainsi pointé du doigt, tout comme, dans certaines métropoles, les recours abusifs déposés contre des permis de construire et qui retardent, quand ils ne les annulent pas, les chantiers.

Promoteur : prix de vente stable et réduction de leur marge

Face à une demande fragile, les promoteurs ne devraient pas répercuter totalement l’augmentation de leur coût de revient sur les acheteurs. Au contraire, certains promoteurs envisageraient même de réduire leur ambition de marges. Ces dernières ne risqueraient, d’ailleurs, pas d’être entamées avant plusieurs mois, car avec le ralentissement du marché, l’activité des opérateurs est concentrée sur la commercialisation des stocks de logements déjà achevés.

Promoteur : des économies réalisées sur travaux de second-œuvre

Quel que soit le standing de l’immeuble construit, les travaux de gros œuvre sont similaires à l’ensemble des constructions. La hausse des coûts est donc incontournable pour les promoteurs. Cependant, à défaut de les répercuter sur les prix de vente, les promoteurs peuvent essayer de faire des économies sur les travaux de second-œuvre et de finition.

Construction : la non qualité plus fréquente chez les petits opérateurs

Le coût des travaux de gros-œuvre étant en hausse, il est tentant, pour certains promoteurs, de réaliser des concessions sur la qualité des travaux de second-œuvre. Ces pratiques sont courantes pour sauvegarder le taux de marge. Néanmoins, elles restent l’apanage de petits opérateurs qui se préoccupent moins de leur image ! C’est moins le cas des grands acteurs engagés sur des programmes d’envergure, notamment de constructions sociales.

L'expertise bâtiment qu'il vous faut

Expertise technique construction

Expertise technique construction

L’expertise technique construction permet d’éclairer vos décisions aux plans technique, économique et juridique, identifier les causes de vos problèmes, estimer des solutions réparatrices de principe et dégager des responsabilités, si nécessaire.

En savoir plus sur la construction d'une maison et les travaux

  • Contactez un expert en bâtiment

    LAMY Expertise est un cabinet d’experts en bâtiment indépendants et immobilier agréés, spécialisé depuis 40 ans dans l’ensemble des pathologies du bâtiment et la valorisation de biens.

    Entreprises

    Professionnels

    Avis Google : 4,3

    4.4/5

    Trouver un expert en bâtiment dans votre département