01.82.83.77.10

Les difficultés avec l'assurance dommages-ouvrage et comment les surmonter

Les difficultés avec l'assurance dommages-ouvrage et comment les surmonter

Les difficultés avec l’assurance dommages-ouvrage et comment les surmonter
Les difficultés avec l’assurance dommages-ouvrage et comment les surmonter
difficultés assurance dommages ouvrage comment surmonter

Faire construire sa maison est un chantier important, qui va mobiliser beaucoup d’argent et d’énergie. Le risque est de ne pas prêter attention à certains « détails », tels que l’Assurance Dommages-Ouvrage (DO). Et pourtant, cette assurance est à la fois essentielle, et parfois délicate. Découvrons son fonctionnement, et les points à surveiller tout particulièrement.

Souscrire à une assurance Dommages-Ouvrage n'est pas facultatif

Il est obligatoire pour les particuliers de souscrire à une assurance dommages-ouvrage lorsqu’ils font construire, agrandir ou rénover en profondeur, leur maison. Cette disposition datant de 1978 n’est pas gratuite : il faut généralement ajouter 2 à 3% à son budget global pour ce poste. Cette somme déjà non-négligeable est malheureusement parfois gonflée, à cause de l’indélicatesse de certaines entreprises de construction. En effet, ces dernières imposent au maître d’ouvrage une assurance spécifique, qui couvre souvent davantage que les risques DO. En réalité, ces entreprises font donc payer une partie de leurs propres assurances par leur client.

Comment fonctionne l'assurance Dommages-Ouvrage ?

Comme toute assurance, elle garantit l’assuré contre des risques précis – en l’occurrence, pour être protégé en cas de fissures, d’humidité… Concrètement, si le maître d’ouvrage constate un désordre, il doit prévenir l’assureur Dommages-Ouvrage par lettre recommandée avec accusé de réception. Celui-ci va alors mandater un expert pour évaluer les dégâts. Après la réception de la déclaration du sinistre, il faut patienter jusqu’à 60 jours avoir une réponse de principe de l’assureur, puis 90 jours pour avoir une offre d’indemnité, et enfin jusqu’à 15 jours pour recevoir le versement.

Les difficultés liées à l'assurance Dommages-Ouvrage

De plus, il faut savoir que l’assureur Dommages-Ouvrage aura tendance à tenter de rejeter la responsabilité sur une autre assurance (par exemple la Garantie de Parfait Achèvement). Certains assureurs font également volontairement traîner les procédures et parient sur le découragement du maître d’ouvrage. Face à une telle situation, la meilleure solution peut être de mandater un expert véritablement indépendant, doté d’une assurance responsabilité professionnelle, et capable d’apporter son soutien pendant la phase de négociation.

L'expertise bâtiment qu'il vous faut

Expertise technique construction

Expertise technique construction

L’expertise technique construction permet d’éclairer vos décisions aux plans technique, économique et juridique, identifier les causes de vos problèmes, estimer des solutions réparatrices de principe et dégager des responsabilités, si nécessaire.

En savoir plus sur la garantie décennale et l'assurance dommages-ouvrage

objet garantie parfait achèvement

Quel est l’objet de la garantie de parfait achèvement (GPA) ?

La garantie de parfait achèvement (GPA) oblige le constructeur pendant 1 an, à compter de la réception de l’ouvrage, à réparer les désordres signalés par le maître d’ouvrage, soit au moyen de réserves notifiées dans le procès-verbal de réception, soit par voie de notification écrite pour ceux révélés postérieurement à la réception.

Lire la suite »
  • Contactez un expert en bâtiment

    LAMY Expertise est un cabinet d’experts en bâtiment indépendants et immobilier agréés, spécialisé depuis 40 ans dans l’ensemble des pathologies du bâtiment et la valorisation de biens.

    Entreprises

    Professionnels

    Avis Google : 4,3

    4.4/5

    Trouver un expert en bâtiment dans votre département