01.82.83.77.10

La conformité technique des éléments d'un escalier

La conformité technique des éléments d'un escalier

La conformité technique des éléments d’un escalier

La conformité technique des éléments d’un escalier
éléments escalier

L’escalier est un ouvrage de circulation, que nous utilisons de manière quotidienne. Mais selon comme il est réalisé, il peut représenter un grave danger pour la sécurité des personnes. Surtout pour les personnes âgées et les enfants en cas de malfaçons de la construction. On recense un grand nombre d’accidents, occasionnés par des problèmes au niveau de l’escalier. Quels sont les éléments constitutifs d’un escalier ? Quelles sont les malfaçons les plus courantes ?

Construction : un escalier pour circuler entre les étages

Un escalier est un ouvrage de circulation verticale, constitué de plusieurs marches de hauteur égale, permettant de descendre ou monter d’un étage à l’autre. Il comprend des paliers (plateforme se situant entre les volées d’escaliers ou à l’extrémité d’un escalier), des mains courantes et des marches. Il existe plusieurs types d’escalier : à la française, à l’anglaise, à l’italienne, suspendu, adossé, à jour, escamotable, hélicoïdaux, de secours, de service, etc.

Escalier maison : les malfaçons sur les contremarches

Une contremarche est une paroi verticale, entre deux marches successives d’un escalier. On trouve deux types d’escalier :

  • avec contremarche : la partie arrière verticale de la marche est fermée ;
  • sans contremarche : la partie arrière verticale de la marche est ouverte.

La contremarche représente la hauteur de marche (hauteur verticale d’une marche). Si elles ne sont pas de taille égale, ou si elles sont trop hautes, il existe un risque de chute indéniable. Ces erreurs constituent des malfaçons de la construction.

Escalier logement : l'échappée d'escalier et le risque de chute

L’échappée est, dans un escalier, la distance mesurée verticalement, entre l’extrémité du nez d’une marche et le plafond situé à l’aplomb, ou le rampant. L’échappée doit mesurer minimum deux mètres, pour un usage normal de l’escalier. Mais il arrive qu’elle soit plus étroite, ce qui accroît également le risque de chute.

Escalier habitation : les dimensions du giron

Le giron est la profondeur d’une marche, que l’on mesure au niveau de la ligne de foulée, et à l’aplomb des parements des contremarches.

Le giron doit être assez grand pour accueillir un pied humain. Les malfaçons les plus courantes – et propices au risque de chute – au niveau du giron :

  • dimension insuffisante ;
  • dimension inégale.

Logement : la solidité de la main courante d'escalier

La main courante est une pièce longue, couronnant une rampe d’escalier, que l’on peut saisir, pour se guider, éviter de tomber et courir (d’où son nom).

Une main courante mal fixée, ou à une hauteur non réglementaire, peut être à l’origine de chute, et constitue une malfaçon de la construction. Pour plus de sécurité, il faut réparer les mains courantes instables ou brisées.

Dans le cas d’un escalier à quartier tournant ou escalier tournant, il est conseillé d’installer une main courante de chaque côté de l’escalier, surtout aux endroits combinant des marches rectangulaires et rayonnantes qui obligent l’utilisateur à passer sur des marches moins larges selon sa position par rapport à la longueur de la marche.

Marches escalier : l'uniformité des marches d'escalier du logement

Une marche est une partie horizontale, sur laquelle le pied prend appui, pour monter et descendre un escalier. On la mesure du bout du nez au bas de la contremarche.

Elle se définit par :

  • son giron ;
  • son pas ;
  • sa hauteur ;
  • son emmarchement.

Elle peut être droite ou carré, gironnée ou dansante, biaise ou rayonnante.

On appelle volée d’escalier, une série de marches.

Le manque d’uniformité des marches est une cause fréquente de chutes dans les escaliers.

Il est important de vérifier que les nez des marches soient parfaitement alignés. En cas de problème, il faut reconstruire partiellement ou totalement les marches pour leur donner une dimension et une hauteur uniformes.

Par ailleurs, des marches glissantes ou mal entretenues peuvent également occasionner des accidents. Il convient de vérifier que le revêtement des marches est solidement fixé.

Pour les escaliers extérieurs, il est conseillé d’adopter une finition antidérapante et rugueuse sur les marches exposées à l’eau.

L'expertise bâtiment qu'il vous faut

Expertise technique construction

Expertise technique construction

L’expertise technique construction permet d’éclairer vos décisions aux plans technique, économique et juridique, identifier les causes de vos problèmes, estimer des solutions réparatrices de principe et dégager des responsabilités, si nécessaire.

En savoir plus sur l'expertise escaliers

  • Contactez un expert en bâtiment

    LAMY Expertise est un cabinet d’experts en bâtiment indépendants et immobilier agréés, spécialisé depuis 40 ans dans l’ensemble des pathologies du bâtiment et la valorisation de biens.

    Entreprises

    Professionnels

    Avis Google : 4,3

    4.4/5

    Trouver un expert en bâtiment dans votre département