Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Etude de cas avec LAMY : évaluer les dégâts de la grêle sur une toiture

Boîte à outils

Etude de cas : évaluer les dégâts de la grêle sur une toiture

Orage de grêle : des dégâts importants sur les toitures

dégâts grêle

Suite à un violent orage de grêle, plusieurs centaines de toitures ont été endommagées, dans les communes de La Roche-Blanche, Chanonat et Opme, en Auvergne. Les compagnies d’assurances sont, ainsi, prises d’assaut en juillet 2012, dans le centre de la France. 

Tout comme les experts en bâtiment, que les sinistrés consultent pour évaluer les dégâts et la faisabilité de la réparation. Avec souvent l’objectif de disposer de compétence neutre et d’une contre expertise indépendante, avant d’entamer les négociations avec les assureurs, dont on sait que les « régleurs sinistres » (souvent abusivement dénommés « experts », alors qu’ils ne présentent aucune garantie de neutralité), n’ont souvent qu’une préoccupation, régler dans l’urgence et à vil prix, les sinistres.

Toitures endommagées : les tuiles et les puits de lumières les plus touchés par la grêle

L’épisode de grêle a été relativement bref, environ cinq minutes. Bien assez pour provoquer de lourds dégâts. La toiture de la maison de Madame D. compte une trentaine de tuiles cassées. “Les grêlons étaient très gros et très lourds. C’était assez effrayant ! On ne compte plus, dans les environs, le nombre de velux, fenêtre de toit, vérandas et autres marquises brisées. Les puits de lumière d’une des écoles ont même explosé !’ raconte Madame D. Selon l’inclinaison et le sens de la toiture, les dégâts sont plus ou moins importants. Sur des pentes prononcées, par exemple, les grêlons ont peu abîmé la toiture, car ils ont roulé.

Tuiles brisées : le risque d’infiltrations d’eau de pluie

Beaucoup d’habitants des communes touchées par la grêle, se sont aperçu des dégâts quelques jours après l’orage, lorsqu’il a plu. Des infiltrations d’eaux pluviales sont apparues au plafond et sur les façades intérieures des maisons. “Les grêlons ont sérieusement endommagés les toitures. Des réfections de toit sont à prévoir, car on ne peut laisser les infiltrations d’eau s’installer, sous peine de voir apparaître des moisissures, mauvaise pour la santé.”, déclare Monsieur P. un autre sinistré.

Un arrêté de catastrophe naturelle pour être indemnisé par les assurances

Les maires de La Roche-Blanche et de Chanonat ont contacté la préfecture du Puy-de-Dôme afin d’établir les dossiers de demande de reconnaissance d’état de catastrophe naturelle. “Sans cela, on ne peut être indemnisé par nos assurances.” affirme Madame D. Les victimes ont 10 jours, à partir de la parution de l’arrêté dans le journal officiel, pour déclarer le sinistre à l’assurance.

Fiches conseil :

Découvrir d'autres études de cas sinistres

  • Contactez un expert en bâtiment

    LAMY Expertise est un cabinet d’experts en bâtiment indépendants et immobilier agréés, spécialisé depuis 40 ans dans l’ensemble des pathologies du bâtiment et la valorisation de biens.

    Entreprises

    Professionnels

    Trouver un expert en bâtiment dans votre département