01.82.83.77.10

5 explications concrètes aux remontées capillaires d'humidité

5 explications concrètes aux remontées capillaires d'humidité

5 explications aux remontées capillaires d’humidité

5 explications aux remontées capillaires d’humidité
remontées capillaires

Les signes de l’humidité, tels que les moisissures, le salpêtre ou encore les taches, sont simples à détecter au sein d’un logement. En revanche, il est plus difficile de déterminer les causes du phénomène d’humidité apparu et, en particulier, des remontées capillaires.

 Les remontées capillaires, qui sont une pathologie de la construction, n’affectent pas seulement les vieilles maisons, dont les fondations présentent un défaut d’étanchéité. Découvrir 5 explications aux remontées capillaires d’humidité.

L'humidité provenant des nappes phréatiques

L’étiage désigne le niveau annuel le plus bas d’une nappe phréatique. La succession d’années pluvieuses ou humides peut entraîner l’augmentation du niveau de la nappe. Ainsi, au fil des saisons, la recharge naturelle des nappes en cas de pluie peut excéder la moyenne, tout en étant supérieure à la vidange annuelle vers les exutoires naturels (sources, cours d’eau, etc.). De ce fait, lorsque la recharge d’une nappe a lieu de manière exceptionnelle, son niveau risque d’atteindre le niveau du sol et donc, les fondations du bâtiment.

La présence d'un environnement humide et de terrains marécageux

Les marécages sont des terrains humides, car ils sont la plupart du temps recouverts d’une pellicule d’eau stagnante, de faible profondeur et recouverte de végétation, à l’image des roseaux. Bien souvent, le plan urbanistique interdit la construction de logements dans les zones humides, mais il arrive pourtant que certaines maisons soient bâties sur des terrains marécageux. Au-delà des nuisances que ce type de terrain implique (mauvaises odeurs, moustiques, etc.), les risques de remontées capillaires d’humidité sont élevés pour les constructions.

L'humidité due au ruissellement d'eaux souterraines

Lorsqu’il pleut, l’eau peut simplement ruisseler à la surface, ou bien s’infiltrer dans le sol, en fonction de l’intensité du phénomène. En cas de fondations mal protégées et/ou non-étanches, les eaux souterraines risquent d’occasionner la survenue de remontées capillaires d’humidité dans les murs de la construction. Ce phénomène est favorisé en l’absence de drain d’évacuation, ou lorsque celui-ci est endommagé. Le problème est le même lorsque l’habitation se trouve au bas d’un terrain de construction en pente, comme dans une cuvette. De plus, le ruissellement d’eaux souterraines peut avoir pour conséquence le déchaussement des fondations du bâtiment, pouvant conduire à la formation de fissures sur l’édifice.

L'humidité causée par la rupture de canalisations enterrées

Le phénomène d’humidité peut également s’expliquer par une cause accidentelle, telle qu’une rupture de canalisations enterrées. L’eau est acheminée dans un logement par l’intermédiaire de tuyaux enterrés dans le jardin ou dans la cour. Toute l’année durant, ceux-ci subissent d’importantes variations de température, dues aux nombreux changements climatiques. En période hivernale, lorsqu’il gèle, les canalisations sont susceptibles d’éclater. Si des réparations ne sont pas effectuées immédiatement, les eaux souterraines qui se sont déversées en grande quantité à proximité de la construction, risquent alors de remontées par capillarité dans les murs de la maison.

La mauvaise protection des sous-sols contre les remontées capillaires

Les infiltrations qui affectent les sous-sols des constructions se manifestent sous différentes formes. Des traces d’humidité risquent d’apparaître à l’intérieur des murs périphériques de la construction, ainsi qu’à la jonction entre les murs et les dallages. Dans les cas les plus graves, le sous-sol peut même être totalement inondé. Il existe plusieurs explications à tous ces désordres, comme l’absence de dispositif d’étanchéité (drainage périphérique, cuvelage, etc.) ou la présence d’erreurs de conception et/ou de réalisation de l’ouvrage (insuffisance de la ventilation, revêtements extérieurs inadaptés, etc.). Les sous-sols sont d’autant plus sujets aux problèmes de remontées capillaires d’humidité, c’est la raison pour laquelle il est nécessaire d’adapter les soubassements à l’environnement extérieur de la construction, surtout en cas de sol humide.

L'expertise bâtiment qu'il vous faut

Expertise humidité

Expertise humidité

L’expertise humidité est une expertise technique de la construction spécifique, qui permet d’identifier les signes de l’humidité, d’analyser ses causes et d’éclairer sur les solutions réparatrices envisageables.

En savoir plus sur les remontées capillaires

  • Contactez un expert en bâtiment

    LAMY Expertise est un cabinet d’experts en bâtiment indépendants et immobilier agréés, spécialisé depuis 40 ans dans l’ensemble des pathologies du bâtiment et la valorisation de biens.

    Entreprises

    Professionnels

    Avis Google : 4,3

    4.4/5

    Trouver un expert en bâtiment dans votre département