01.82.83.77.10

Que faire en cas d'apparition de fissures ?

Que faire en cas d'apparition de fissures ?

Que faire en cas d’apparition de fissures ?

Que faire en cas d’apparition de fissures ?
que faire cas apparition fissures

Reboucher les fissures sur une façade et en finir définitivement avec ce fléau de la construction.

L’idée fera sourire plus d’un spécialiste du bâtiment, car ce n’est pas si simple de résoudre un problème de fissures. Pourtant ce genre d’idée est fréquent. Les particuliers ont beaucoup d’apriori. Parce qu’ils manquent de connaissance ou qu’ils s’entourent de mauvais conseils, ils font ainsi souvent de mauvais choix. Vous apprendrez dans ce dossier à mieux réagir en cas d’apparition de fissures.

Observer l'apparition des fissures et leur développement​

Sur une façade, un mur intérieur, un plancher, un plafond, etc. Les fissures peuvent apparaître partout. Et aucune construction n’est à l’abri. Le sol peut bouger et les fissures peuvent, par exemple, se révéler suite à un mouvement ou un affaissement de terrain.

Toutefois, qu’il s’agisse de lézardes, de grosses fissures ou de petites fissures, voire microfissures, l’apparition de fentes sur un mur ou une façade n’est jamais liée au hasard. Contrairement à une idée reçue, les fissures sont loin d’être le résultat d’un phénomène normal.

 

Les causes sont nombreuses et selon leur nature, le phénomène de fissuration peut-être plus moins grave. L’erreur à éviter est d’attendre que les fissures n’empirent. Il faut observer l’apparition de fissures, et garder un œil sur leur évolution. Les fissures sont, en effet, le résultat de tensions s’exerçant sur la structure du bâtiment et il est dangereux de rester passif. Elles peuvent témoigner d’une déformation, voire d’une dislocation de la structure porteuse d’une maison ou d’un immeuble.

Des fissures apparaissent sur votre maison : le signaler à son assureur​

Lorsque des fissures apparaissent sur la façade ou un mur intérieur de leur maison, les sinistrés peuvent, dans certains cas, faire jouer leur Assurance Multirisque Habitation (MRH). Il faut, pour cela, que l’état de catastrophe naturelle soit reconnu par les pouvoirs publics. Un fait courant dans les zones argileuses où les maisons subissent des mouvements de sol, suite aux épisodes de sécheresse, en particulier.

Le sinistré dispose de 10 jours après la publication de l’arrêté de catastrophe naturelle au journal officiel pour faire la déclaration de sinistre auprès de son assureur. Mais dès l’apparition des fissures, il est recommandé de contacter son assureur. Dans le même temps, il est recommandé de faire réaliser une expertise, par un expert fissures indépendant, pour disposer d’un rapport à remettre à l’expert d’assurance, lors de sa visite sur site. Faute de quoi, ce dernier sera fort tenté de minimiser les désordres et le montant des réparations, voire de tenter de convaincre, le sinistré, de renoncer à la prise en charge, par la compagnie d’assurance.

Les sinistrés doivent d’abord déclarer, sommairement, à l’assureur, les dégât subis (en se rendant en agence, ou par mail ou téléphone), en indiquant le numéro de contrat ou de client, le type de bien endommagé (maison, véranda, équipements mobiliers, etc. ), puis, si possible lui adresser le rapport de leur propre expert (expert d’assurés), décrivant les fissures (formes, longueur, etc.), avec un maximum de justificatifs (avis de valeur vénale immobilière, facture du ravalement de façade…).

Maison fissurée : se déclarer en mairie

Les pouvoirs publics prononcent l’état de catastrophe naturelle uniquement, s’ils estiment que le phénomène de fissuration est important et qu’il est lié à l’intensité anormale d’un agent naturel.

 

Mais, avant toute choses, ils doivent être informés des cas de fissures. Les sinistrés doivent donc se rendre en nombre en mairie. En récoltant les demandes des sinistrés et en constituant un dossier, les services municipaux sont les premiers relais d’information. Viennent ensuite la préfecture du département et le ministère de l’intérieur de la Sécurité Intérieur et des Libertés locales.

Apparition de fissures : contacter ses voisins

La procédure de reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle peut-être longue. Mais, il ne faut surtout pas perdre espoir. Afin qu’il valident le phénomène de fissuration généralisée des habitations d’un secteur donné et remontent le dossier à la préfecture, les services de mairie doivent avoir connaissance de plusieurs cas de fissures.

 

Ceux qui ont la désagréable surprise de remarquer des fissures dans leur maison ne sont sans doute pas les seuls. Si des fissures inquiétantes (ou même apparemment innocentes) sont apparues chez ses voisins, il faut les convaincre de signaler les fissures en mairie. C’est en effet la condition sine qua non, dans bien des cas, pour que vous puisiez prétendre à être indemnisé.

L'expert fissures : analyser les fissures apparues

Lorsqu’une personne est malade elle se rend chez le médecin, lequel doit trouver la maladie du patient avant de préconiser un traitement adapté. Comme en médecine, les fissures doivent être diagnostiquées et analysées par un médecin de la construction, un expert fissures, qui doit d’abord identifier les causes des fissures et mesurer les risques avant préconiser des solutions de réparation durables des fissures.


Les experts fissures incitent généralement à la plus grande prudence. D’une part parce que les fissures sur un mur sont, le plus souvent, évolutives et dangereuses, puisqu’elles sont la marque tangible, patente et manifeste d’une dislocation de la structure porteuse (risque d’effondrement possible). Et d’autre part, parce que si le problème n’est pas pris au sérieux et que les fissures sur un mur se développent, et le coût de réparation des fissures peut être exorbitant.

Eviter de boucher les fissures sans analyse

En cas d’apparition de fissures, un réflexe peut-être de boucher les fissures avec de la mousse expansive ou du mortier. Mais sans analyse des fissures, ces opérations ne servent à rien . Les fissures finiront toujours pas se rouvrir ou se développer ailleurs.

Se méfier des maçons

Boucher les fissures sur une façade, c’est un peu comme mettre un pansement sur un fracture ouverte ! Un maçon ou une entreprise de ravalement de façade peuvent voir midi à leur porte et conseiller de reboucher des fissures. Il ne faut pas les écouter, d’autant que les fissures sont l’affaires des experts indépendants.

Se méfier des entreprises de réparations

De la même manière, les particuliers doivent se méfier des “pseudos” experts fissures, c’est à dire des entreprises, qui s’autoproclament experts pour pouvoir vendre leur solutions de réparation (injection de résine expansive, en particulier). La stratagème est de proposer une analyse gratuite ou à un prix défiant toute concurrence et d’orienter la préconisation vers leur produit. La plupart du temps, ces entreprises ne sont, ni compétentes, ni assurées, pour faire de l’expertise immobilière. Elles ne délivrent et signent aucun rapport d’expertise. La plupart ne donnent aucune garantie décennale, suite à leur intervention.

Il faut retenir que sans analyse quasi médicale, de la pathologies du bâtiment rencontrée (c’est-à-dire sans expertise fissures), la situation peut dégénérer et les complications peuvent être gravissimes (risque d’effondrement notamment), suite à de mauvaise choix (rebouchage sommaire des fissures, non traitement des causes de fissures, injection anarchique de résine expansive).

Attention à l'expert de l'assurance

L’expert fissures indépendant est un soutien technique aux sinistrés. Il répond à plusieurs questions. Les fissures présentent elles un risque ? Peuvent-elles s’aggraver ? Présentent-elles un danger pour l’intégrité du bâtiment et la sécurité de ses occupants ? Quelles sont les solutions de réparations les plus appropriées ? Combien coûtent-elles ? Le sinistrés dispose t-il de recours pour être indemnisé ? Etc.

Mais attention, l’expert fissures doit être un acteur indépendant. L’expert d’assurance n’est pas être de véritable expert, puisqu’il n’est pas indépendant. L’expert d’assurance n’a pas vocation à défendre les intérêts des sinistrés mais ceux de son mandant, c’est à dire la compagnie d’assurance, dont l’objectif est de régler le sinistre au plus vite et à moindre coût.

Réparer les fissures ou les mettre en observation

L’expertise des fissures permet de déterminer les causes des fissures apparues et d’évaluer les risques. En fonction des résultats de l’expertises, l’expert peut conseiller telles ou telles solutions de réparation de principe.

Toutefois, afin de confirmer l’analyse préalable, photographie des fissures à un instant « t », l’expert peut préconiser d’observer l’évolution des fissures dans le temps, et leur aggravation, avant tous travaux de réparation.

La stabilisation et même les cycles d’évolution, permettent souvent d’orienter les sinistrés vers des actions, de mise en sécurité et/ou de réparation les plus adaptées (mesures conservatoires en cas d’urgence, solutions de traitement durable).

L'expertise bâtiment qu'il vous faut

Fissures

Expertise fissures

L’expertise fissures permet de comprendre l’origine des fissures et leur évolution. L’analyse peut servir à identifier le plus tôt possible les véritables menaces, pour l’intégrité des bâtiments et/ou la sécurité des occupants.

En savoir plus sur l'apparition de fissures

  • Contactez un expert en bâtiment

    LAMY Expertise est un cabinet d’experts en bâtiment indépendants et immobilier agréés, spécialisé depuis 40 ans dans l’ensemble des pathologies du bâtiment et la valorisation de biens.

    Entreprises

    Professionnels

    Avis Google : 4,3

    4.4/5

    Trouver un expert en bâtiment dans votre département