01.82.83.77.10

Le garde-corps : une barrière protectrice indispensable

Le garde-corps : une barrière protectrice indispensable

Le garde-corps : une barrière protectrice indispensable

Le garde-corps : une barrière protectrice indispensable
garde-corps

Un garde-corps a une fonction importante, dans une construction. Cette barrière de protection est indispensable pour assurer la sécurité des personnes dans un immeuble ou une maison à plusieurs étages. C’est pourquoi, un garde-corps doit être mis en oeuvre minutieusement, afin d’éviter les malfaçons et non conformités, pouvant mettre en danger les occupants. Quelles sont les réglementations et les normes ? Quelle est la hauteur réglementaire ? Quelles sont les origines des malfaçons les plus courantes ?

Garde corps habitation : un élément utile à la sécurité des personnes

Un garde-corps, que l’on nomme également garde-fou ou rambarde, est une barrière de protection, que l’on dispose au bord d’un balcon, d’un pourtour de palier, d’un escalier, d’une mezzanine, etc. Sa fonction première est d’empêcher les personnes de chuter dans le vide. Les hauteurs de protection sont définies de façon à ce qu’un adulte “moyen” puisse observer le paysage en contrebas, en toute sécurité.

Garde corps : norme et réglementation de la construction

Le Code de la construction et de l’habitation (CCH), rassemble l’ensemble des textes et lois régissant la construction. Dans le cas de la construction des garde-corps, on trouve dans le CCH la définition de la hauteur de protection. Si le garde-corps est épais, il est possible de diminuer la hauteur. En complément, il existe une norme, la NF P01.012, en définissant ce qu’est un appui précaire, et en déterminant la hauteur réduite de protection, au-dessus des appuis précaires. Le CCH ne dispose pas de tolérance, ce qui n’est pas le cas de la norme. Le CCH prime dans ce cas.

Aux étages, le CCH s’applique pour les garde-corps assurant une protection contre les risques de chute :

  • dans les habitations ;
  • vers l’extérieur ;
  • dans les parties communes.

La norme le complète :

Norme garde-corps : quelle est la hauteur réglementaire ?

Les garde-corps, à partir du 1er étage, doivent disposer d’une hauteur de minimum 1 mètre, et de 80 centimètres, si le garde-corps a au-delà de 50 centimètres d’épaisseur.

Pour les garde-corps situés au rez-de-chaussée, il n’y a pas de hauteur minimum exigée.

Malfaçons garde-corps : quelles sont les origines des malfaçons ?

Les erreurs au niveau de la conception du garde-corps, peuvent être à l’origine de non-conformités et de malfaçons :

  • la zone de stationnement précaire n’a pas été prise en compte. Cette zone est la surface permettant de poser les pieds sous le garde-corps, en équilibre pendant un court instant.
  • un défaut de mise en œuvre, causé par le fait que les éléments de garde-corps industrialisés sont, généralement, au minimum réglementaire.
  • le non-respect de la hiérarchie des textes réglementaires. Le constructeur fait primer la norme sur le CCH, alors que cela devrait être le contraire.
  • des malfaçons lors de l’aménagement du balcon (ajout d’un revêtement de sol, trop épais, diminuant la hauteur de protection, par exemple).

Garde-corps réglementation : faire vérifier les garde-corps par un expert bâtiment

Le rôle des garde-corps, dans une construction, est important. C’est pourquoi, lorsqu’on réceptionne son logement, il faut vérifier que leur mise en œuvre respecte les réglementations. Pour cela, il est judicieux de faire intervenir un expert bâtiment, pour qu’il vérifie la conformité du garde-corps vis-à-vis du CCH et de la norme. Il contrôle également l’intégralité de l’ouvrage, et aide le maître d’ouvrage à lister, de manière exhaustive, l’ensemble des réserves.

L'expertise bâtiment qu'il vous faut

Expertise technique construction

Expertise technique construction

L’expertise technique construction permet d’éclairer vos décisions aux plans technique, économique et juridique, identifier les causes de vos problèmes, estimer des solutions réparatrices de principe et dégager des responsabilités, si nécessaire.

En savoir plus sur l'expertise escaliers

  • Contactez un expert en bâtiment

    LAMY Expertise est un cabinet d’experts en bâtiment indépendants et immobilier agréés, spécialisé depuis 40 ans dans l’ensemble des pathologies du bâtiment et la valorisation de biens.

    Entreprises

    Professionnels

    Avis Google : 4,3

    4.4/5

    Trouver un expert en bâtiment dans votre département