Marché immobilier : les français jugent la période opportune pour l'achat

Marché immobilier : les français jugent la période opportune pour l'achat

Marché immobilier : les français jugent la période opportune pour l’achat

Marché immobilier : les français jugent la période opportune pour l’achat
marché immobilier achat

Le marché de l’immobilier, morose sur la première partie de 2013, semble reprendre des couleurs : les transactions redémarrent doucement, les prix sont en légère baisse et surtout les prévisions pour 2014 sont optimistes ! Nos conseils pour acheter une maison ou un appartement durant l’été 2013 et dans les prochains mois.

Marché de l’immobilier : les Français jugent le moment opportun pour acheter

Selon un sondage IPSOS réalisé en juin 2013, les Français semblent positifs à l’égard du marché. Plus de 70% d’entre eux conseilleraient à leur entourage d’acheter. Plusieurs raisons à cela :

 

  • en tête de liste, un taux d’intérêt historiquement bas ;
  • on note aussi une baisse générale du prix des transactions, sauf dans les zones de tension classiques, telle que la région parisienne, ou les prix demeurent élevés ;
  • une augmentation du parc immobilier, notamment grâce aux promoteurs qui réinvestissent dans des projets d’envergure.
 

Mais alors, si le moment semble si opportun, pourquoi les Français ne sautent-ils pas le pas?

Marché de l’immobilier : des acheteurs pas encore décidés

Malgré le fait que les Français semblent optimistes, quant à l’état et aux perspectives du marché immobilier , le nombre de transactions reste toujours faibles. Plusieurs explications peuvent justifier ce phénomène :


  • le prix des transactions parait flou ; d’un côté on annonce une baisse générale des prix, mais d’un autre côté, dans les grandes villes, les prix ne baissent toujours pas ;
  • les prêt immobiliers sont durs à obtenir, puisque les banques souhaitent se prémunir contre d’éventuels risques ;
  • les vendeurs qui pressentent un revirement des choses et la fin de la crise pour bientôt, ne souhaitent pas brader leurs biens et ne baissent pas les prix ;
  • un manque d’incitation à l’achat sur le plan fiscal. Les dernières mesurent prisent (la loi Dulfot) sont peu favorables aux vendeurs et c’est la flexibilité générale du marché qui en pâtit (les vendeurs sont plus frileux).
 

De manière globale, malgré de bonnes prévisions et un moral en hausse, le marché est bridé par un problème de confiance des acheteurs, comme des vendeurs.

Vendre ou acheter : comment éviter les pièges?

Que l’on soit vendeur ou acheteur, il est important de proposer un bien à un prix de transaction cohérent par rapport au marché. Parfois, ce qui peut apparaître comme une bonne affaire, se révèle être un gouffre financier sur le long terme. Par exemple, s’il faut prévoir des travaux de mise aux normes et/ou de rénovation. Pour éviter les mauvaises surprises, un expert immobilier peut fournir un avis avant acquisition neutre ; c’est à dire conseiller l’acquéreur sur les aspects techniques et économiques de son achat, en toute en toute indépendance.

L'expertise immobilière qu'il vous faut

Expertise valeur vénale

Expertise de valeur vénale 

L’expertise de valeur vénale immobilière vise à dégager la valeur marchande d’un bien immobilier, correspondant au juste prix auquel il pourrait être acheté ou vendu, dans des conditions normales de libre marché.

En savoir plus sur l'achat immobilier

  • Contactez un expert en bâtiment

    LAMY Expertise est un cabinet d’experts en bâtiment indépendants et immobilier agréés, spécialisé depuis 40 ans dans l’ensemble des pathologies du bâtiment et la valorisation de biens.

    Entreprises

    Professionnels

    Avis Google : 4,3

    4.1/5

    Trouver un expert en bâtiment dans votre département