01.82.83.77.10

5 questions sur le risque d'inondation

5 questions sur le risque d'inondation

5 questions sur le risque d’inondation
risque inondation

Les catastrophes naturelles dues aux inondations ne cessent de se multiplier. La première question que l’on peut se poser est : pourquoi construit-on en zone inondable.

 Il existe trois types de zones (risque inexistant, moyen et élevé) définies par les plans de prévention des risques d’inondation (PPR). En zone bleue (risque moyen), il est possible de construire des logements, si les acheteurs sont informés des risques encourus et si certaines normes sont respectées. Des constructions ont étonnamment été possibles en zone rouge (risque élevé). Il ne s’agit pas de nouvelle construction, mais de toutes celles datant d’avant 1995 (date de création des PPR). En outre, ces zones des PPR se fondent sur la crue la plus importante constatée historiquement dans la zone, alors que certaines inondations récentes ont dépassées ces records historiques.

Zone inondable : ne plus construire avec sous-sol ?​

Le classement en zone inondable n’a pas conduit à la destruction des ouvrages existants (maisons, immeubles, locaux professionnels) situés en zone rouge (risque PPR élevé). Peu de relocalisations ont été prévues. Il est néanmoins possible de rénover un bâtiment (mises au norme pour améliorer la sécurité par exemple) ou d’en modifier la destination. De même, si toute nouvelle construction est interdite, il reste compliqué pour les collectivités locales d’obliger les propriétaires de bâtiments situés dans cette zone à mettre aux normes ces derniers (coût des travaux souvent importants).


A lire aussi : Intempérie : la procédure pour être indemnisé

Face au risque d'inondation : plus se sévérité des pouvoirs publics ?​

Les élus locaux sont souvent démunis face à des mouvements d’urbanisation qui les dépassent. La demande immobilière, par exemple dans les Alpes-Maritimes est si élevée que les élus peuvent difficilement empêcher les promoteurs immobiliers, mais aussi les particuliers à récupérer des terrains, même situés en zone inondable. En outre, les élus font l’objet de multiples pressions. Et il n’est pas toujours facile pour eux d’imposer la volonté de l’État.

 

Retour sur les inondations dans le Var

Risque inondation : l'installation des campings à proximité des rivières ?​

Un camping s’installe près d’une rivière pour deux raisons principales : le cadre offert et le prix du terrain, souvent moins cher. Les catastrophes naturelles et le coût des expertises ont cependant impacté la réglementation des nouvelles installations. Mais les anciens campings subsistent et posent souvent problème. Il serait nécessaire de fermer certains campings, mais les maires préfèrent souvent privilégier un camping vecteur d’emplois et de tourisme.

 

A lire aussi : Résidences de tourisme : faut-il craindre les arnaques ?

Météo capricieuse et risque inondation : quel devoir d'alerte des municipalités​

Lors d’une alerte météo, le préfet doit prévenir les maires des zones concernées, en les informant de l’intensité de l’épisode, de ses conséquences et de l’attitude à adopter. Les maires doivent ensuite relayer l’information auprès des citoyens. Ils ont ensuite la responsabilité d’assurer l’exécution par leurs services de toutes les mesures adéquates pour protéger les populations.

 

Concerné par une inondation : que couvrent les garanties ?

Inondation : quel degré d'erreur fixé par Météo France ?​

Depuis 2005, Météo France émet une carte de vigilance biquotidienne montrant, département par département, les risques encourus. Des couleurs matérialisent le niveau de menace des catastrophes naturelles, du vert au jaune, puis à l’orange et enfin au rouge. Seuls les deux derniers niveaux déclenchent des actions spécifiques. Mais l’organisme météorologique ne peut connaître à l’avance le détail de l’événement climatique.

 

L’expertise qu’il vous faut : Expertise assuré après sinistre

L'expertise bâtiment qu'il vous faut

Expertise d'assuré après sinistre

Expertise d’assuré après sinistre

L’expertise d’assuré après sinistre permet d’apporter toute l’aide nécessaire suite à un sinistre dans un logement, notamment tout au long de la procédure post-sinistre, afin de défendre les intérêts du sinistré auprès de l’expert d’assurance.

En savoir plus sur les principaux sinistres

indemnisation fissures

Fissures : quand l’indemnisation tarde

En France, les sinistres et désordres consécutifs au phénomène de retrait-gonflement de certaines couches argileuses, sous les fondations des bâtiments sont susceptibles d’un classement administratif comme « catastrophe naturelle », si bien que les sinistrés peuvent, depuis la loi du 13 juillet 1982, être indemnisés.

Lire la suite »
expert de justice et expert-conseil

Expert de Justice et expert-conseil et/ou de parties

LAMY Expertise (personne morale) ou son Président, Philippe Lamy (personne physique) ont réalisé plusieurs centaines d’expertises de justice, depuis le début des années 1990. Toutefois, les missions d’expertise immobilière, confiées au cabinet, sont aussi des expertises-conseil ou de parties (et/ou des expertises d’assurés).

Lire la suite »
  • Contactez un expert en bâtiment

    LAMY Expertise est un cabinet d’experts en bâtiment indépendants et immobilier agréés, spécialisé depuis 40 ans dans l’ensemble des pathologies du bâtiment et la valorisation de biens.

    Entreprises

    Professionnels

    Avis Google : 4,3

    4.4/5

    Trouver un expert en bâtiment dans votre département