01.82.83.77.10

Sol instable, non constructibilité et/ou risque de fissures

Sol instable, non constructibilité et/ou risque de fissures

Sol instable, non constructibilité et/ou risque de fissures

Sol instable, non constructibilité et/ou risque de fissures
sol instable

Le phénomène de fissuration des maisons est souvent lié à un sol instable. Dans ce cas, les fondations se révèlent généralement inadaptées au terrain. De nombreux particuliers s’inquiètent de voir leur bien immobilier se détériorer et s’interrogent sur les raisons et les solutions à ces fissures. Le point dans ce dossier.

Le sol argileux

Un sol argileux peut être comparé à une éponge. Lorsqu’il pleut, le sol argileux s’hydrate et gonfle. A contrario, en période de sécheresse, il se rétracte. On appelle ce phénomène le retrait gonflement des argiles.

 

Ce phénomène est à l’origine de tassements différentiels. Les mouvements de terrain qui en découlent provoquent des fissures sur les murs, les plafonds, etc.

 

Les facteurs favorisant le retrait et gonflement des argiles sont les suivants :

 

  • la pose d’un drainage à proximité d’un bâtiment ;
  • les fuites au niveau des canalisations enterrées ;
  • l’eau en provenance du toit, rejetée directement sur le sol ;
  • les phénomènes climatiques atypiques ;
  • le détournement d’écoulements superficiels ou souterrains.

Le remblais

La construction de fondations, sur des sols (en tout ou partie) constitués de remblais peut être à l’origine de tassements différentiels. La construction de fondations, sur des sols contenant de la pyrite peut, également, être à l’origine de tassements différentiels.

La pyrite est un minerai, qui s’avère néfaste lorsqu’il est présent dans les granulats, employés à la fabrication du béton. Elle s’active en présence d’eau et d’air, et gonfle, ce qui provoque des fissures dans la dalle de béton, du garage et du sous-sol.

Les anciennes carrières

L’instabilité d’une ancienne carrière peut être la cause de fissures. On recense plusieurs types de carrières pouvant amener à la fissuration des constructions.

 

  • Les carrières de marne, une roche sédimentaire argileuse, riche en calcaire. Elle est utilisée pour la fabrication du ciment, et pour l’amendement des sols acides. Autrefois, de nombreux puits ont été creusés, puis rebouchés succinctement.
  • Les carrières de gypse, une roche sédimentaire, utilisée dans la fabrication du plâtre. Les carrières de gypse ont laissé place à un grand nombre de cavités. Conséquence : un sol instable, sous l’action des facteurs climatiques et de la pression des terrains de recouvrement.
 

Le fontis est la conséquence de cette instabilité. C’est un effondrement brutal et localisé, qui est reconnaissable grâce à sa forme d’entonnoir ou de cratère.

La pente trop forte et inversée

Une pente trop forte, et inversée, amène l’eau pluviale vers les fondations et les déchausse au fur et à mesure du temps qui passe. L’assise de la maison est alors grandement fragilisée, sous l’action du ruissellement des eaux. La déformation de la structure provoque la fissuration de la construction. On constate particulièrement ce phénomène lorsque le drainage périphérique est absent. Cela peut aussi provoquer des infiltrations d’eau et des remontées par capillarité.

Le terrain inondable

Une zone inondable (ZI) ou terrain inondable, est un lieu géographique délimité, qui a été inondée. On recense deux catégories d’inondation : les inondations naturelles et les inondations dues aux activités humaines.


Lorsque décide de construire sur un terrain inondable (sous réserve que le terrain soit, malgré tout, réputé constructible), les fondations doivent être étudiées de manière adéquate (matériaux, étanchéité, etc.).


L’eau peut grandement affaiblir l’assise de la maison, jusqu’à la déformation, le déchaussement de celle-ci. Ce phénomène explique l’apparition des fissures.

L'expertise bâtiment qu'il vous faut

Fissures

Expertise fissures

L’expertise fissures permet de comprendre l’origine des fissures et leur évolution. L’analyse peut servir à identifier le plus tôt possible les véritables menaces, pour l’intégrité des bâtiments et/ou la sécurité des occupants.

Savoir comprendre les fissures

mouvement terrain fissures régions risques

Mouvements de terrain et fissures : les régions à risque

Suite aux importants épisodes de sécheresse en 1989 et 1991, le retrait gonflement des argiles a été intégré au régime des catastrophes naturelles, mis en place par la loi du 13 juillet 1982. Les mouvements de terrain, consécutifs aux fortes chaleurs, constituent un réel danger pour les constructions qui se fissurent.

Lire la suite »
  • Contactez un expert en bâtiment

    LAMY Expertise est un cabinet d’experts en bâtiment indépendants et immobilier agréés, spécialisé depuis 40 ans dans l’ensemble des pathologies du bâtiment et la valorisation de biens.

    Entreprises

    Professionnels

    Avis Google : 4,3

    4.4/5

    Trouver un expert en bâtiment dans votre département