01.82.83.77.10

Logement humide : 5 solutions pour limiter les effets de l'humidité

Logement humide : 5 solutions pour limiter les effets de l'humidité

Logement humide : 5 solutions pour limiter les effets de l’humidité

Logement humide : 5 solutions pour limiter les effets de l’humidité
humidité

L’humidité est une grave pathologie de la construction, lorsqu’elle occasionne à la fois des désordres structurels, visuels et olfactifs.

Le phénomène d’humidité détériore les matériaux de construction et porte atteinte à l’état de santé des personnes qui y sont exposées. Tout problème d’humidité nécessite la mise en place rapide de solutions de traitement, au coût bien souvent élevé. Les mettre en place suppose, au préalable, de connaître l’origine de l’humidité. Aussi, afin d’éviter que le phénomène ne s’aggrave, voici 5 solutions permettant d’atténuer les effets de l’humidité.

Logement humide : aérer quotidiennement son habitation

L’aération régulière d’un logement est nécessaire pour en préserver la qualité de l’air intérieur. Les pièces dites d’eau, telles que la cuisine et la salle de bains, sont d’autant plus sujettes au phénomène de condensation, c’est pourquoi elles doivent être aérées plus fréquemment que toutes les autres pièces. Aérer quotidiennement son logement durant une dizaine de minutes permet d’écrêter les pics de pollution de l’air intérieur, d’évacuer la poussière et la pollution chimique, tout en ôtant l’excès d’humidité contenu dans l’air, voire même les éventuelles traces de radon, mais cela ne remplace en aucun cas une ventilation mécanique permanente. En cas d’absence de système de ventilation ou de défaillance du dispositif mis en place, il est alors indispensable d’aérer son logement plusieurs fois par jour, ce qui provoque, certes, une importante perte de chaleur en hiver. C’est pourquoi, mettre en place une VMC ou réparer rapidement la VMC en panne, est un impératif de santé publique et un bon compromis économique.

Humidité maison : savoir doser le chauffage dans son logement

L’aération régulière du logement, tout comme l’installation d’un système de ventilation performant, contribuent à préserver la qualité de l’air intérieur de l’habitacle. Par ailleurs, le chauffage est un facteur important dans le cadre de la lutte contre l’humidité. Contrairement aux idées reçues, surchauffer son habitation n’est pas une solution à un problème d’humidité, bien au contraire. En effet, des ponts thermiques étant susceptibles de se former, à savoir des zones mal isolées qui se refroidissent quand il fait froid dehors, l’excès de chauffage risque alors d’aggraver le phénomène de condensation. Le mode de chauffage est également une donnée essentielle qui influe sur la condensation au sein d’un logement. En général, il est recommandé d’installer un chauffage radiant, plutôt que des convecteurs électriques, qui ont tendance à assécher l’air de l’habitacle.

Habitation humide : aménager sa maison de manière optimale

L’air qui stagne à l’intérieur d’une maison favorise l’apparition d’humidité et la formation de moisissures. La condensation se forme principalement sur les parois murales qui sont froides et mal isolées, c’est la raison pour laquelle il est préférable d’éloigner les meubles de ces murs. Ainsi, pour aménager sa maison de manière optimale, les meubles devront être placés à proximité de la façade sud, plutôt que côté nord. La présence de plantes vertes ou d’un étendage, au sein de l’habitation, influe également sur la survenue d’humidité, si les pièces ne sont pas suffisamment aérées et/ou ventilées. Par ailleurs, les radiateurs doivent, de préférence, être installés sur les murs qui donnent vers l’extérieur de la maison.

Problème d'humidité : vérifier l'étanchéité des fenêtres de son logement

Il arrive parfois que les fenêtres des bâtiments affichent un peu de jeu. L’ouverture et la fermeture des fenêtres peuvent occasionner un frottement et entraîner la formation d’un écart aux extrémités de l’ouvrage, multipliant le risque d’infiltrations d’eau pluviale. Par ailleurs, une fenêtre doit permettre la circulation de l’air intérieur, car l’aération du logement est indispensable pour prévenir l’arrivée d’un éventuel problème d’humidité et l’apparition de condensation sur les vitres. Pour qu’une fenêtre reste étanche à l’eau, celle-ci doit régulièrement être entretenue (rénovation du mastic extérieur, peinture, etc.) et nettoyée, notamment les aérateurs intégrés au châssis, qui visent à faciliter la circulation de l’air. Le remplacement des fenêtres dans une construction ancienne nécessite, en amont de la réalisation des travaux, de prévoir et d’anticiper l’impact du changement, sur le risque d’humidité encouru, en prévoyant d’installer un dispositif de ventilation naturel ou mécanique.

Réaliser soi-même un déshumidificateur pour son habitation

Un déshumidificateur vise à diminuer le taux d’hygrométrie présent dans l’habitacle. Le principe de fonctionnement d’un déshumidificateur repose sur une succession d’étapes simples. Dans un premier temps, le dispositif de ventilation aspire l’air intérieur. L’eau est ensuite récupérée dans un bac qui doit régulièrement être vidé. L’achat d’un déshumidificateur peut se faire en Grande Surface de Bricolage ou encore sur internet. Mais il est également possible d’en réaliser un soi-même. Parmi les principaux déshumidificateurs d’origine naturelle, il existe la pierre de sel d’Himalaya (qui entre dans la composition des lampes et des bougeoirs), ainsi que la gomme arabique parfumée. Ces véritables absorbeurs d’humidité doivent être placés dans les pièces humides, mais aussi dans les placards et les armoires de sa maison ou de son appartement. Une autre solution consiste aussi à scinder une bouteille en deux et à la remplir de litière pour chat, de charbon, d’argile, d’huile essentielle ou encore de gros sel, afin d’absorber l’excès d’humidité.

 

Il est important de préciser que la meilleure façon de lutter contre l’humidité est d’éradiquer sa source et/ou de s’en protéger. Traiter les effets ne permet pas de régler définitivement le problème d’humidité. En savoir plus.

L'expertise bâtiment qu'il vous faut

Expertise humidité

Expertise humidité

L’expertise humidité est une expertise technique de la construction spécifique, qui permet d’identifier les signes de l’humidité, d’analyser ses causes et d’éclairer sur les solutions réparatrices envisageables.

En savoir plus sur l'humidité dans une maison

  • Contactez un expert en bâtiment

    LAMY Expertise est un cabinet d’experts en bâtiment indépendants et immobilier agréés, spécialisé depuis 40 ans dans l’ensemble des pathologies du bâtiment et la valorisation de biens.

    Entreprises

    Professionnels

    Avis Google : 4,3

    4.4/5

    Trouver un expert en bâtiment dans votre département