Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Etude de cas : l'escroquerie Apollonia

Boîte à outils

Etude de cas : l’escroquerie Apollonia

Affaire Apollonia : une des plus grosses arnaques immobilières

Affaire Apollonia

Ceux qui en sont victimes, crient au scandale : “cette escroquerie a ruiné notre santé, à ruiné notre avenir et a ruiné l’avenir de nos enfants, et à détruit tous nos projets. Quand on s’en rend compte, c’est le désespoir, l’enfer.” témoignait récemment Françoise D. à la télévision.

Apollonia : une escroquerie à 1 milliard d’euros et 2000 victimes

Ils ont acheté des appartements croyant que ça ne leur coûterait rien. Aujourd’hui ils sont écrasés par les dettes. L’affaire Apollonia aurait floué 2000 personnes pour un montant de 1 milliard d’euros. Une machine bien huilée. La société Apollonia, spécialisée dans les placements immobiliers, proposait d’acquérir des appartements, sans que l’investisseur ait à débourser le moindre euro. Le régime fiscal adopté devait permettre de récupérer la TVA et les loyers étaient censés couvrir le remboursement de l’emprunt à la banque.

Apollonia : jouer avec la crédulité et les rêves de ses victimes

Cadres supérieurs, professions libérales et même une juriste. On leur a promis la lune. Tous se sont laissés charmer, toujours avec le même scénario. Des montages compliqués et un programme alléchant. Des promesses écrites noir sur blanc, mais rien de clair sur la dette astronomique contractée. Des commerciaux qui s’occupent de tout, mais aussi très pressants. Des responsables affichant une réussite éclatante, de quoi séduire les victimes même les plus averties.

Apollonia : la destruction de plusieurs vies

Les responsables roulaient en voitures de luxe et recevaient leurs victimes dans les plus beaux palaces. Leur discours inspirait la confiance. L’appât du gain a même poussé certains à acquérir 9, 14 ou 17 appartements. Des acheteurs qui sont aujourd’hui endettés et ruinés sur plusieurs générations.

“C’était une opération blanche pendants un certain nombre d’années et qui, à terme, devait nous procurer un revenu complémentaire pour notre retraite,” commente, Claude M., victime de l’escroquerie. Aucun argent ne devait être sorti… mais au bout de 3 ans les loyers perçus ne suffisent pas à rembourser les emprunts. “Aujourd’hui, il manque 85000 euros par an. C’est très largement supérieur à nos revenus.” déplore cette victime, prise à la gorge pour les 20 prochaines années, avec plus de 1,7 millions d’euros à rembourser.”

Découvrir d'autres études de cas immobilier

  • Contactez un expert en bâtiment

    LAMY Expertise est un cabinet d’experts en bâtiment indépendants et immobilier agréés, spécialisé depuis 40 ans dans l’ensemble des pathologies du bâtiment et la valorisation de biens.

    Entreprises

    Professionnels

    Trouver un expert en bâtiment dans votre département