01.82.83.77.10

L'électricité dans sa maison : comment fonctionne la Norme NF C15-100 ? Eclaircissements

L'électricité dans sa maison : comment fonctionne la Norme NF C15-100 ? Eclaircissements

L’électricité dans sa maison : comment fonctionne la Norme NF C15-100 ?

L’électricité dans sa maison : comment fonctionne la Norme NF C15-100 ?
électricité maison

Les obligations règlements en matière d’électricité dans les habitations sont souvent inconnues ou jugées trop complexe à comprendre pour nombre de particuliers. Ainsi, qu’est ce que la norme NF C 15-100 ? 

A quoi sert cette norme qui encadre le domaine de l’électricité dans les bâtiments à usage d’habitation ? Les réponses à ces questions sont indispensables pour toute personne désirant s’assurer d’une installation électrique fonctionnelle et sans danger.

Définition de la norme NF C 15-100

La norme NF C 15-100 est une réglementation française s’appliquant aux installations électriques à basse tension. Cette norme exige un certain nombre de dispositions pour les installations électriques dans les logements (maisons, appartements). Le but est d’assurer davantage de sécurité aux résidents (diminution du risque incendie et électrocution par exemple) et de permettre un meilleur fonctionnement des différents équipements électriques. Pour se faire la norme contient des consignes précises abordant toutes les étapes d’élaboration des installations électriques, de réalisation et maintenance.

Est-ce obligatoire de suivre la norme NF C 15-100 ?

Bien que beaucoup de particuliers ne respectent pas – consciemment ou non – la norme NF C 15-100 dans leur foyer, cela n’est pas sans risques pour leur sécurité (risque incendie par exemple). S’il est effectivement peu probable qu’un représentant de l’ordre vienne contrôler les installations électriques, en revanche l’expert mandaté par la compagnie d’assurance pourra constater les éventuelles non-conformités. Ce dernier peut par exemple intervenir dans le but de rechercher la cause d’un sinistre tel qu’un incendie. Si l’installation est défaillante, que l’expert d’assurance estime qu’elle est responsable du sinistre et qu’elle ne respecte pas la norme NF C 15-100, dans ce cas, l’assureur pourrait rejeter la demande d’indemnisation du sinistre. En résumé cette norme est nécessaire pour disposer d’un système électrique sûr et garantit par ailleurs d’être couvert en cas de sinistre par l’assureur.

Ce qu'il faut retenir de la Norme NF C 15-100

Les dispositions de la norme s’appliquent à toutes les installations électriques présentes dans une maison ou un appartement. Tout d’abord, il convient de retenir que toutes les masses métalliques se trouvant dans l’habitation se doivent d’être reliées à la terre (liaison équipotentielle principale) tout en étant connectées à un conducteur de protection. Ensuite, une liaison équipotentielle locale doit être installée pour chaque circuit électrique dans chaque pièce d’eau (salle de bains par exemple). De plus, les circuits électriques dans les pièces d’eau seront protégés par au moins un interrupteur 30mA. Enfin, il faut retenir qu’un appareil général de coupure et de protection (disjoncteur de branchement ou disjoncteur d’abonné) doit se trouver en tête de tableau, en aval du compteur électrique. Voilà pour les régles principales issue de la Norme NF C 15-100 (révisée fin 2015).

Autres aspects importants de la norme NF C 15-100​

La norme NF C 15-100 inclut aussi l’obligation d’avoir au minimum un éclairage par pièce. Le circuit d’éclairage est défini selon des règles d’installation précises. La norme définit également le nombre de prises nécessaires selon l’installation (exemple 3 prises dans une chambre, 6 dans la cuisine). Enfin, elle prévoit qu’il est obligatoire d’installer la Gaine Technique Logement (GTL) c’est à dire un espace dédié à l’alimentation et les appareils de protection, de contrôle et de commande de l’installation électrique.

Les dernières actualisations de la norme NF C 15-100

C’est en octobre 1969 que l’application de la norme dans les logements a été rendue obligatoire par arrêté. Cependant la norme a continué d’être modifiée et adaptée. Dernier en date, l’amendement effectué en juin 2015 a marqué un tournant dans le domaine du second œuvre. On note particulièrement les changements suivants :

 

  • Le titre 10 concernant les “installations électriques à basse tension dans les bâtiments d’habitation” regroupe désormais tout ce qui touchait antérieurement aux installations en “locaux privatifs d’habitation”  et celles se trouvant dans les  “parties communes des immeubles collectifs d’habitation” .
  • Le titre 11 a été crée afin d’énoncer les règles sur le réseau ou tableau de communication situé dans les logements.
  • Les matériels minimums exigés pour une installation ont été revus à la baisse, de même que les tableaux électriques devant être plus petits tout en conservant un espace libre d’au moins 20%
 

Vous êtes en situation d’achat immobilier et vous doutez de l’installation électrique : lisez ceci

L'expertise bâtiment qu'il vous faut

Expertise technique construction

Expertise technique construction

Désordres dans la maison ? Cette expertise en bâtiment permet d’éclairer vos décisions aux plans technique, économique et juridique, déterminer l’origine de vos problèmes, trouver et conseiller sur des traitements de principe et dégager des responsabilités, si nécessaire.

En savoir plus sur les lois et normes du bâtiment

  • Contactez un expert en bâtiment

    LAMY Expertise est un cabinet d’experts en bâtiment indépendants et immobilier agréés, spécialisé depuis 40 ans dans l’ensemble des pathologies du bâtiment et la valorisation de biens.

    Entreprises

    Professionnels

    Avis Google : 4,3

    4.4/5

    Trouver un expert en bâtiment dans votre département