01.82.83.77.10

Les origines des tassements différentiels qui affectent les constructions

Les origines des tassements différentiels qui affectent les constructions

Les origines des tassements différentiels des constructions

Les origines des tassements différentiels des constructions
tassements

Un tassement différentiel est le signe d’un mouvement d’enfoncement (ou d’effondrement local) de l’assise du bâtiment, provoqué par différents facteurs. La nature du sol joue un grand rôle dans son apparition. 

Ce phénomène est à l’origine de dislocations des structures porteuses, et donc d’apparition de fissures, de lézardes, parfois impressionnantes. Quelles sont les origines des tassements différentiels ?

Tassement différentiels : des dommages parfois graves sur une maison

Généralement, les maisons individuelles sont dotées de fondation en semelles filantes, en béton armé, peu profondes.

Cependant, ces fondations doivent être adaptées au sol, lorsque celui-ci est déformable, sous peine de favoriser des dégâts importants, comme des lézardes ou des fissures sur les murs, en cas de mouvements de terrain, même légers. Les trottoirs, terrasses et revêtements de sol peuvent également subir des dommages irrémédiables.

Les tassements différentiels des fondations de seulement quelques cm sont à l’origine de ces désordres.

Le rôle des fondations

Le rôle des fondations est de répartir les charges de la construction dans le sol naturel. Elles représentent l’assise stable et le socle d’un bâtiment.

 

Il existe deux types de fondations :

 

  • Les fondations superficielles : longrines entre poteaux, semelles filantes ou radier, etc. Ce type de fondations descendent communément à des profondeurs entre 50 cm et 1 m sous la surface du sol naturel… mais parfois beaucoup plus, en cas de sols « à problèmes », nécessitant ce qu’on appelle des fondations spéciales. Elles doivent également être suffisamment profondes pour être à l’abri du gel.
  • Les fondations profondes : pilotis, pieux battues, puits de fondations, etc. Elles ont pour fonction de reporter la charge des constructions vers un sous-sol dur profond, ou vers un sol moins sensible à des variations de plasticité.

Tassements différentiels : la nature du sol en cause

Il faut craindre des tassements différentiels lorsque le sol contient aléatoirement des inclusions rocheuses ou une couche à caractère déformable (argile, sable, etc.). Le retrait-gonflement des argiles est l’un des exemples typiques de ce phénomène. Lors de sécheresses prolongées, l’argile se rétracte et gonfle lors de longs épisodes humides, provoquant ainsi des mouvements du sol.

Les facteurs déclenchant l’apparition de fissures

Plusieurs facteurs peuvent déclencher l’apparition de fissures :


  • Un sol compressible, sous le niveau d’assise des fondations, provoque une déformation du sol sous le poids de la construction ;
  • Les charges ne sont pas régulièrement réparties, aux fondations, provoquant ainsi des tassements différentiels ;
  • La déformation du sol provoque des contraintes de cisaillement et de traction dans la superstructure. Les joints de maçonnerie sont particulièrement sensibles à ces contraintes (exemple : joint de dilatation).

Tassement différentiel : l'implantation d’une construction sur un sol hétérogène

Une construction implantée sur un sol hétérogène, contenant des inclusions rocheuses, (plutôt dur) ou, a contrario, des matières organiques, de la tourbe (zones compressibles), est potentiellement exposée à des tassements différentiels, et donc des fissures.

Les autres origines des tassements différentiels

D’autres raisons peuvent expliquer l’apparition de tassements différentiels :

 

  • une maison construite directement sur un sol végétal, de surface ;
  • une implantation pas assez profonde, pour que les fondations soient à l’abri du gel ;
  • des remblais d’âge différent sous les fondations : un récent, dont le compactage a été mal exécuté, et un vieux, peu compressible ;
  • la construction d’une extension (garage, etc.) sans joint de dilatation pour absorber les variations de dimension des matériaux ;
  • la rupture d’une canalisation enterrée, ou l’absence de contrepente, changeant la consistance du sol et affaiblissant ainsi les fondations.

L'expertise immobilière qu'il vous faut

Expertise valeur vénale

Expertise de valeur vénale 

L’expertise de valeur vénale immobilière vise à dégager la valeur marchande d’un bien immobilier, correspondant au juste prix auquel il pourrait être acheté ou vendu, dans des conditions normales de libre marché.

En savoir plus sur l'investissement immobilier

  • Contactez un expert en bâtiment

    LAMY Expertise est un cabinet d’experts en bâtiment indépendants et immobilier agréés, spécialisé depuis 40 ans dans l’ensemble des pathologies du bâtiment et la valorisation de biens.

    Entreprises

    Professionnels

    Avis Google : 4,3

    4.4/5

    Trouver un expert en bâtiment dans votre département