01.82.83.77.10

Les principaux défauts qui dévalorisent un logement

Les principaux défauts qui dévalorisent un logement

Les principaux défauts qui dévalorisent un logement
Les principaux défauts qui dévalorisent un logement
défauts logement

Il existe un grand nombre de défauts qui peuvent dévaloriser un logement. Ces défauts peuvent être répartis dans deux catégories : ceux pour lesquels des travaux sont envisageables et ceux qui font partie intégrante du logement. Il est essentiel de savoir les identifier pour réussir à vendre son bien au meilleur prix.

Les défauts majeurs dévalorisant un logement

Parmi les principaux défauts qui affectent la qualité d’un bien immobilier, on peut citer en premier lieu la luminosité et l’exposition. En effet, un logement bien orienté a des chances d’être lumineux et donc plus attractif qu’une habitation sombre. De surcroît, un bon ensoleillement permet souvent de réaliser des économies sur les dépenses d’énergie du logement. Les experts immobiliers estiment qu’un appartement, dont toutes les pièces ont une orientation plein nord, subirait une diminution de sa valeur allant de 4% à 8%. Ensuite, un appartement sans ascenseur, au-delà du premier étage, est lui aussi pénalisé. Les potentiels acheteurs rechignent à conclure, en particulier lorsqu’ils ont des enfants en bas âge ou si ce sont des personnes âgées. La valeur diminuerait d’environ 5% par étage, à partir du premier, dès lors que l’accès au logement n’est pas possible par un ascenseur. Enfin, un mauvais agencement des pièces contribue aussi à dévaloriser le bien. Exemples : un escalier au milieu du salon ou une cloison qui rend la cuisine peu pratique. Ainsi, un appartement mal agencé peut parfois voir sa valeur diminuer de 5 à 20%. Les acquéreurs apprécient en général des proportions classiques.

Défauts de la construction : les désordres et malfaçons dans les logements

Dans cette catégorie, on retrouve les fissures, les problèmes d’humidité et les malfaçons de la construction. Ces trois types de défauts affectent aussi bien l’aspect esthétique du logement que l’aspect structurel. Mais ces désordres ne sont pas forcément irréversibles. Tout d’abord, faire expertiser l’origine de ces quelques problèmes permet la mise en place d’une méthode adaptée à leur résolution. Concernant les fissures et les malfaçons, quelques travaux de rénovation peuvent permettre de les faire disparaître durablement et ainsi redonner de la valeur au bien. Quant aux malfaçons, il est nécessaire de s’occuper de la question rapidement afin que les garanties légales de la construction puissent prendre en charge les dégâts constatés. Quel que soit le sinistre, faire des réparations reste la meilleure option pour ne pas dévaloriser son logement et le revendre au meilleur prix.

Défauts logement : les obligations du vendeur envers l’acheteur

En tant que vendeur, un certain nombre d’obligations sont à respecter. En cas de défaut dans un logement, le vendeur se doit d’en informer les éventuels acquéreurs. Il n’est pas autorisé à masquer le défaut afin d’espérer tromper l’acheteur. La garantie contre les vices cachés encadre cette pratique selon laquelle le vendeur est tenu responsable des défauts cachés qui rendent la maison impropre à son usage ou à sa destination, ou qui en diminuent tellement l’usage que l’acheteur ne l’aurait pas acquise, ou alors à moindre coût, s’ils avaient été visibles. Sont considérés comme vices cachés les défauts de conformité ou de construction, découverts ultérieurement à la vente. Ces vices ne sont pas détectables lors de la réception, soit à cause de leur situation (endroit inaccessible), soit parce qu’ils n’apparaissent qu’avec le temps. En conclusion, il n’est pas judicieux d’essayer de vendre un logement présentant un défaut, qui risque d’être considéré par la suite comme un vice caché, voire un dol (si le vendeur a tenté de la camoufler). Faire appel à un expert pour ensuite réaliser les travaux préconisés reste la meilleure solution à adopter.

L'expertise bâtiment qu'il vous faut

Expertise technique construction

Expertise technique construction

L’expertise technique construction permet d’éclairer vos décisions aux plans technique, économique et juridique, identifier les causes de vos problèmes, estimer des solutions réparatrices de principe et dégager des responsabilités, si nécessaire.

En savoir plus sur les malfaçons de la construction

risque malfaçons

Expertise bâtiment : risque de malfaçons

En France, 2/3 des constructions présentent des malfaçons de la construction. Les malfaçons sont susceptibles d’affecter chaque partie d’une construction, dont le gros oeuvre. La présence d’une malfaçon de la construction sur le gros oeuvre d’une maison, présente certains risques pour l’intégrité de l’ouvrage.

Lire la suite »
  • Contactez un expert en bâtiment

    LAMY Expertise est un cabinet d’experts en bâtiment indépendants et immobilier agréés, spécialisé depuis 40 ans dans l’ensemble des pathologies du bâtiment et la valorisation de biens.

    Entreprises

    Professionnels

    Avis Google : 4,3

    4.4/5

    Trouver un expert en bâtiment dans votre département