01.82.83.77.10

Assurance habitation

Assurance habitation

Assurance habitation
assurance habitation

Phillipe Lamy, Président de Lamy Expertise, a répondu aux différentes questions posées par MisterAssur, dans une récente série d’interviews, portant sur le thème de l’assurance habitation.

Découvrez en quelques minutes de vidéos l’intérêt de l’assurance multirisque habitation, les différentes garanties proposées, l’obligation légale de souscrire cette assurance, ou encore les conditions de résiliation de la multirisque habitation.

L'assurance multirisque habitation, c'est quoi ?​

Pourquoi parle-t-on d’une assurance multirisque habitation ?

On parle d’une assurance multirisque habitation parce que cette assurance couvre habituellement plusieurs catégories de risques, qui sont à la fois les risques qui concernent la protection du locataire ou de l’occupant lui-même, que les risques qui concernent sa responsabilité vis-à-vis des tiers. Alors les risques sont également multiples parce qu’ils couvrent à la fois ceux qui sont liés à l’incendie, aux dégâts des eaux, parfois au bris de glace et différents autres risques. D’autres risques, en revanche, ne sont pas couverts par la multirisque habitation.

Les garanties importantes lors de la souscription d'une assurance habitation​

Quelles sont les principales garanties à prendre en compte lors de la souscription d’une assurance habitation ?

 

Alors, lorsqu’on prend une assurance habitation, on a toujours les deux volets de l’assurance du bien et des personnes qui occupent le bien et la responsabilité civile. S’agissant des garanties, il y a le lot des garanties obligatoires (vol, incendie, etc.) et il y a aussi les garanties complémentaires que l’on peut prendre. Dans tous les cas, quelles que soient les garanties que l’on veuille prendre, ce qui compte avant tout c’est le montant des biens assurés, sur lesquels il peut y avoir effectivement une appréciation. Si on assure des bijoux, il peut être nécessaire d’en dire le montant, comme si on veut assurer des risques spécifiques (du mobilier, de l’argenterie, etc.). Donc la question à éclairer, au-delà des risques obligatoires, c’est les compléments de risques que l’on souhaite et les montants assurés.

La valeur d'une maison et du mobilier​

Comment évaluer la valeur de ma maison et de mon mobilier ?


Comment évaluer la valeur de ma maison en cas de sinistre et de destruction totale de mon bien ? Donc la nécessité, dans cette occurrence précise, c’est de connaître la valeur de cette maison garnie au moment du sinistre, ce qui veut dire à la fois la valeur de son contenant, mobilier, bijoux et autres, et à la fois la valeur de l’immeuble lui-même. Dans ce cas-là, on a deux cas de figure différents, à savoir la garantie d’un remboursement à neuf, c’est à dire le coût de nécessité de reconstruction à neuf, sans aucune déduction, ou alors l’option de déduction de la vétusté qui implique, en fonction de l’âge, la perte de valeur liée à la vétusté. Communément, cette option est ignorée, il est vivement recommandé de s’assurer pour la reconstruction à neuf, car si vous avez un sinistre, il faudra quand même que vous puissiez retrouver à vous loger même si, à l’issue de cette opération, vous devrez avoir un logement qui, par bénéfice, est plus aux normes que le précédent.

Est-il obligatoire de souscrire une assurance habitation ?​

L’assurance habitation est-elle obligatoire ? Pour le locataire ? Pour le propriétaire ?

Pour le locataire tout d’abord oui, l’assurance est obligatoire. D’une part, parce qu’il a des obligations vis-à-vis du bailleur qui met à sa disposition le logement et qu’il convient de lui donner toutes les garanties nécessaires, pour que le logement soit conservé en bon état d’entretien et d’intégrité. Concernant les risques qui sont couverts par une multirisque habitation, il est certain qu’il serait assez dangereux, au-delà de l’obligation légale, de prendre le risque de ne pas être assuré. Les risques sont multiples, à la fois pour l’occupant et les tiers, en matière de responsabilité civile. En ce qui concerne le propriétaire, il y a deux cas différents. Soit le propriétaire loue un bien dans un immeuble en copropriété et il a lui aussi des obligations, notamment en termes de responsabilité civile, vis-à-vis du reste de l’immeuble et dans ce cas, il est fortement conseillé qu’il soit assuré. Soit c’est un immeuble en secteur diffus et c’est de son risque, effectivement, de ne pas s’assurer. Mais, une fois encore, il est chaudement recommandé de s’assurer dans cette hypothèse également.

Comment résilier une assurance habitation ?​

Comment résilier mon assurance habitation ?

Alors l’assurance habitation peut être résiliée chaque année, à la date anniversaire de sa souscription, deux mois à l’avance au minimum. L’assureur est d’ailleurs censé prévenir l’assuré des conditions de cette résiliation et cette faculté qui lui est donnée de résilier. Si toutefois il manquait à cette obligation, la loi Chatel qui protège le locataire lui permettrait, à ce moment-là, de sortir de son assurance, sans le formalisme habituel des deux mois avant la date d’échéance.

L'expertise bâtiment qu'il vous faut

Expertise d'assuré après sinistre

Expertise d’assuré après sinistre

L’expertise d’assuré après sinistre permet d’apporter toute l’aide nécessaire suite à un sinistre dans un logement, notamment tout au long de la procédure post-sinistre, afin de défendre les intérêts du sinistré auprès de l’expert d’assurance.

En savoir plus sur les catastrophes naturelles et l'assurance multirisque habitation

assurance catastrophe naturelle

Cat nat et fissures : 5 raisons de ne pas être indemnisé

De nouveaux cas de fissures sont régulièrement constatés dans les maisons et des arrêtés de catastrophes naturelles, pour retrait gonflement des argiles, paraissent. Il y a alors une question que les sinistrés se posent : Comment se faire indemniser auprès de sa compagnie d’assurance ? Et une réponse, presque, unique : Difficilement !

Lire la suite »
fissure assurance

Assurance et fissures

Réparer des fissures ne consiste pas simplement à les reboucher avec du mortier. En faisant cela, on risque de les voir réapparaître ! Il est indispensable de comprendre l’origine des fissures (sol argileux, malfaçon de la construction, etc.) et de trouver des solutions de traitement adaptées (micropieux, travaux de sous oeuvre, etc.).

Lire la suite »
  • Contactez un expert en bâtiment

    LAMY Expertise est un cabinet d’experts en bâtiment indépendants et immobilier agréés, spécialisé depuis 40 ans dans l’ensemble des pathologies du bâtiment et la valorisation de biens.

    Entreprises

    Professionnels

    Avis Google : 4,3

    4.4/5

    Trouver un expert en bâtiment dans votre département