01.82.83.77.10

Les malfaçons en tête des litiges dans la construction

Les malfaçons en tête des litiges dans la construction

Les malfaçons en tête des litiges dans la construction
Les malfaçons en tête des litiges dans la construction
litiges malfaçons

En matière de construction, la bête noire des français reste les malfaçons. Selon une enquête de l’Association nationale de défense des consommateurs et usagers (CLCV), environ la moitié des 258 dossiers ouverts en 2014, seraient concernés par les malfaçons. Comme l’an passé, elles restent donc en tête des litiges, toutes catégories de travaux confondus.

La peur des malfaçons : un frein à l’achat immobilier ancien

Un autre sondage, récemment publié par TNS Sofres/Logic-Immo.com, montre que plus d’un Français sur deux (52%) déclare ne pas souhaiter acquérir un bien nécessitant d’importants travaux de rénovation. Et cela, même “si l’offre est intéressante”. Le manque de maîtrise du budget travaux, l’absence de temps à consacrer à une rénovation, ainsi que la peur des malfaçons de la construction, constitueraient des freins importants à l’achat d’un bien immobilier vétuste.

L’incompétence de certains professionnels de la construction

S’agissant des malfaçons de la construction, l’association CLCV déplore la situation qui “met clairement en évidence le défaut de formation, voire de compétence, de certains professionnels”. L’étude de la CLCV révèle qu’après les malfaçons (45%), les litiges sont souvent la cause de problèmes de non-conformité (21%), de retard de livraison (17%), en cas d’absence de levée des réserves (9%) et enfin, suite à un dépôt de bilan (8%). Accédez à un dossier complet sur les malfaçons de la construction.

Vers une meilleure protection des consommateurs ?

Les contrats de construction de maison individuelle (CCMI) sont réputés comme étant des contrats protecteurs pour les maîtres d’ouvrage non-professionnels. Pourtant, les chiffres inquiétants laissent penser que la protection apportée n’est pas suffisante. Et que dire des marchés de travaux, parfois souscrits sans contrat, entre un propriétaire et une entreprise de construction ou un artisan ? Les travaux, quand ils ne se terminent pas mal (malfaçons, non-conformités techniques, etc.), prennent souvent du retard. Selon la CLCV, près d’un consommateur sur quatre verra ses travaux aboutir avec du retard (parfois de longs mois), ou perdra son investissement si l’entreprise a fait faillite.

L'expertise bâtiment qu'il vous faut

Expertise technique construction

Expertise technique construction

L’expertise technique construction permet d’éclairer vos décisions aux plans technique, économique et juridique, identifier les causes de vos problèmes, estimer des solutions réparatrices de principe et dégager des responsabilités, si nécessaire.

En savoir plus sur les malfaçons de la construction

  • Contactez un expert en bâtiment

    LAMY Expertise est un cabinet d’experts en bâtiment indépendants et immobilier agréés, spécialisé depuis 40 ans dans l’ensemble des pathologies du bâtiment et la valorisation de biens.

    Entreprises

    Professionnels

    Avis Google : 4,3

    4.4/5

    Trouver un expert en bâtiment dans votre département