Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Le risque du radon dans les maisons

Le risque du radon dans les maisons

Nos expertises techniques

Le risque du radon dans les maisons

Le risque du radon dans les maisons
risque du radon

Eau, air, sols, matières premières… La radioactivité est partout dans la nature. A forte dose, elle peut être dangereuse pour la santé. Tout le monde sait cela. Ce que l’on sait moins, en revanche, c’est que la radioactivité se trouve aussi dans certaines maisons. Et pas parce que ces dernières sont situées à proximité d’une centrale nucléaire. 

La radioactivité évoquée n’est pas une radioactivité ajoutée, mais elle est bien naturellement présente dans les sols et matériaux de construction. Il s’agit du radon, un gaz issu de l’uranium, qui contamine parfois l’habitat.

De la radioactivité dans les maisons​

Issu de l’altération de l’uranium, du radium et du thorium présents dans la croûte terrestre, le radon se trouve, en particulier, dans les sols granitiques, les schistes argileux et les terres riches en phosphates. Ce gaz radioactif représenterait, pour l’homme, plus de la moitié de l’exposition à la radioactivité naturelle. L’émission vers l’atmosphère dépend de deux facteurs : les conditions météorologiques et les propriétés des sols et des roches. Le radon peut s’accumuler dans les espaces clos, notamment dans les maisons présentant certaines caractéristiques. La contamination des habitations peut, dans une moindre mesure, provenir des matériaux de construction et de l’eau de distribution.

Comment le radon peut-il atteindre une maison?​

L’air intérieur des maisons peut contenir du radon. La présence et la concentration du gaz radioactif dépend des caractéristiques du sol et des qualités techniques du bâtiment. En outre, les zones de la maison en contact avec le sol, c’est à dire cave, sous-sol, planchers du niveau le plus bas, sont les premières touchées par le radon. Le gaz peut ensuite gagner les niveaux supérieurs de l’habitation. Les fissures, les remontées d’humidité, ainsi que le passage de canalisations, favorisent les infiltrations de radon au sein d’une habitation. Il est à noter que la contamination au radon dépend encore des habitudes d’usage des occupants, notamment en matière d’aération et de chauffage. La concentration en radon sera d’autant plus élevée que l’habitation est confinée et mal ventilée.

Comment mesurer la contamination d'une maison au radon ?​

Le radon est un gaz radioactif inodore, incolore et impossible à détecter à l’œil nu. L’unique façon de détecter la présence du radon et de mesurer sa concentration dans une maison, consiste à utiliser des détecteurs appelés dosimètres radon. Certains organismes agréés par l’Autorité de Sûreté Nucléaire proposent de réaliser des mesures ponctuelles du radon. Néanmoins, il est assez simple de faire soi-même lesdites mesures, en achetant ou louant un appareil de détection (avec notice pour l’interprétation des résultats). Les données obtenues sur le risque d’exposition seront plus représentatives, si elles sont réalisées dans les pièces les plus occupées, ainsi qu’à différents moments de la journée (jour et nuit). De la même manière, il sera plus fiable d’étendre les mesures sur une durée de plusieurs semaines et, de préférence, pendant une période de chauffage (saison d’hiver).

Le radon dans les maisons est-il dangereux pour la santé ?​

Le radon pénètre dans les poumons par inhalation. Il se dépose et irradie les tissus. Cela peut occasionner des dommages allant jusqu’au cancer. Selon l’Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire (IRSN), les évaluations conduites en France sur le radon, montrent que ce gaz serait la seconde cause de cancer du poumon, après le tabac et devant l’amiante. Ainsi, chaque année, sur les 25.000 décès constatés, entre 1.200 et 3.000 lui seraient attribuables. Dans les espaces d’habitation clos et mal ventilés, le radon peut se concentrer et exposer, à long terme, les occupants à un risque de cancer du poumon. Toutefois, pour un lieu donné, l’exposition reçue dépend de la concentration en radon, mais également du temps passé à l’intérieur du logement. L’estimation du risque nécessite donc d’évaluer les concentrations en radon dans les pièces les plus fréquentées. Il est à noter que, pour une même exposition au radon, le risque de développer un cancer du poumon est 20 fois plus élevé pour un fumeur, que pour un non-fumeur.

Quelles mesures prendre pour se prémunir du radon ?​

Comme en témoigne le plan national d’actions pour la gestion du risque lié au radon (2011-2015), la réduction des expositions au radon dans l’habitat est une priorité nationale. En outre, le plan prévoie l’application de nouvelles règles de construction dans les bâtiments neufs, afin de garantir un niveau faible d’exposition des personnes. Quoiqu’il en soit, pour les bâtiments existants, des solutions sont envisageables pour diminuer, de façon significative, la concentration en radon dans l’habitat. La première mesure consiste à chasser le radon en optimisant le renouvellement de l’air intérieur (aération naturelle et dispositif de Ventilation Mécanique Contrôlée adéquat). La seconde option consiste à créer des barrières à l’entrée du radon, en renforçant l’étanchéité entre le sol et le bâtiment (coupure de capillarité, rebouchage des fissures, colmatage des passages de canalisations avec du silicone ou mortier, membrane sur une couche de gravillons recouverte d’une dalle en béton, etc.). Le cas échéant, ces mesures peuvent être renforcées par la mise en surpression de l’espace habité ou la mise en dépression des parties basses du bâtiment (sous-sol ou vide sanitaire lorsqu’ils existent), voire du sol lui-même.

L'expertise bâtiment qu'il vous faut

Expertise humidité

Expertise humidité

L’expertise humidité est une expertise technique de la construction spécifique, qui permet d’identifier les signes de l’humidité, d’analyser ses causes et d’éclairer sur les solutions réparatrices envisageables.

En savoir plus sur les problèmes d'humidité

problèmes d'humidité murs

Résoudre les problèmes d’humidité affectant les murs

Parfois moins spectaculaire qu’une fissure, l’humidité sur les murs ne doit pourtant pas être sous-estimée. Elle peut corrompre les structures et les charpentes bois. Elle peut encore être à l’origine de courts-circuits et donc d’incendies dans les habitations. Pourquoi l’humidité affecte-t-elle les murs ? Quelles sont les conséquences sur le bâti ?

Lire la suite »
humidité sol cave

Les problèmes d’humidité affectant le sol d’une cave

La cave est une pièce humide. Mais cette humidité peut devenir un problème dès lors que l’humidité remonte dans d’autres pièces de la maison. Les causes de l’humidité dans une maison étant nombreuses, il est difficile, pour des particuliers de trouver la véritable origine de cette humidité, et donc le traitement adapté.

Lire la suite »
  • Contactez un expert en bâtiment

    LAMY Expertise est un cabinet d’experts en bâtiment indépendants et immobilier agréés, spécialisé depuis 40 ans dans l’ensemble des pathologies du bâtiment et la valorisation de biens.

    Entreprises

    Professionnels

    Trouver un expert en bâtiment dans votre département