01.82.83.77.10

Les remontées de nappe phréatique

Les remontées de nappe phréatique

Les remontées de nappe phréatique
nappe phréatique

L’eau est source de vie, mais elle peut aussi être à l’origine de bien des ennuis. Plusieurs phénomènes climatiques sont d’une exceptionnelle intensité et ont des conséquences désastreuses sur l’habitat. On pense bien sûr aux crues, débordements de cours d’eau et inondations

Moins connu, le phénomène de remontées de nappe phréatique est tout aussi impressionnant et n’en reste pas moins dévastateur, pour les constructions concernées.

L'origine d'une remontée de nappe phréatique

L’étiage correspond au niveau annuel le plus bas atteint par une nappe phréatique en un point donné, qui est susceptible d’augmenter. Lorsque les années humides se succèdent, les eaux de la nappe auront tendance à remonter à la surface et à atteindre les fondations des maisons et les immeubles, dès lors que la recharge naturelle de la nappe par les pluies, dépassant la moyenne, est supérieure à sa vidange annuelle vers les exutoires naturels (cours d’eau et sources par exemple). Dans certains cas, la remontée de nappe est telle, que le sous-sol d’une maison peut rester inondé sans interruption et ce, plusieurs jours durant.

Les éléments déclenchant une remontée de nappe phréatique

Lorsque l’étiage se trouve à un niveau élevé, il suffit que la pluie soit exceptionnellement abondante, pour qu’on assiste à une inondation par remontée de nappe. Le phénomène est, en général, le suivant. Tout d’abord, la recharge de la nappe phréatique se remplit et arrive à saturation. Ensuite, l’eau remonte dans la zone non saturée en eau, c’est à dire la zone entre la nappe et l’atmosphère-pédosphère, appelée zone vadose. Enfin, une fois que cette zone est envahie par l’eau, la montée du niveau de la nappe se poursuit à la surface du sol. Toutes les roches n’étant pas composées du même taux d’interstices (espaces vides entre leurs grains ou leurs fissures), l’eau remonte ainsi plus ou moins vite. Dans les roches de forte granulométrie, l’eau circulera plus rapidement que dans les aquifères à faible pourcentage d’interstices.

Les conséquences d'une remontée de nappe phréatique sur l'habitat

Les remontées de nappes phréatiques ont des conséquences symétriques à celles que causeraient des inondations liées à une crue. Ainsi, les terrains sont submergés, les espaces verts et les cultures sont détruits. Les caves et sous-sols des maisons sont ennoyés, avec une durée d’exposition pouvant atteindre plusieurs semaines à plusieurs mois. Bien souvent, la structure des bâtiments est fortement dégradée, en raison de la sous-pression de l’eau, de tassements ou de glissements du sol. La conséquence directe est que des fissures apparaissent sur les murs des maisons. Les matériaux imbibés d’eau sont, la plupart du temps, irrécupérables et doivent être remplacés (isolation, plaque de plâtre, chaudière, etc…). Par ailleurs, il peut arriver que la nappe, en remontant, soit contaminée par des polluants (décharge, épandage, station d’épuration, etc…), favorisant certains types de nuisances comme les mauvaises odeurs, par exemple.

Les précautions à prendre au niveau de la construction

Pour construire une maison, il est nécessaire d’obtenir un certificat d’urbanisme, un permis de construire, un certificat de conformité, etc… Le maître d’ouvrage reçoit donc un certain nombre de documents officiels de la part de l’administration publique. Cette dernière doit notamment alerter sur les risques naturels pouvant nuire à la construction future, dès lors qu’ils sont identifiés. Elle doit, en outre, réaliser des prescriptions précises, en cas de risques connus de remontée de nappe phréatique (par exemple, prescription d’une absence de sous-sol). Néanmoins, il peut arriver que l’alerte paraisse modérée et/ou vague dans l’esprit du maître d’ouvrage qui peut, en conséquence, ne pas prendre la mesure réelle des risques. Quoiqu’il en soit, le risque attenant au terrain peut être évalué au travers de l’étude de sol. Celle-ci permettra de révéler la nature du sol et l’éventuelle présence d’eaux souterraines. Une enquête de voisinage peut également s’avérer nécessaire, afin d’identifier si une maison proche a déjà connu des problèmes de remontée de nappe phréatique. Enfin, il faut rappeler que le constructeur a une obligation de résultat et un devoir de conseil. Cela signifie qu’il doit réaliser un ouvrage techniquement adapté aux contraintes environnementales. S’agissant des remontées de nappes phréatiques, le sous-sol devra ainsi être absent ou aménagé. La maison devra, quant à elle, être protégée à l’aide de dispositifs actifs, visant à prévenir le phénomène de remontée de nappe (aiguilles filtrantes, rabattement de nappe, etc…) et passifs (cuvelage étanche, radier drainant, ancrage, etc…).

Les remèdes pour éviter les remontées de nappes phréatiques

Les remontées de nappes phréatiques sont des phénomènes connus, mais complexes à prévenir. Elles peuvent être liées à des causes naturelles ou bien humaines. On constate, aux dires de certains sinistrés, notamment les plus âgés, que le phénomène est perçu comme plus fréquent et jugé d’une ampleur plus intense que jamais. Aujourd’hui, il n’existe malheureusement aucun remède efficace, généralisable et immédiat, permettant de mettre à l’abri les constructions menacées. Des opérations ponctuelles de pompage ou de drainage permettent néanmoins d’atténuer localement les conséquences d’une inondation, liés à une remontée de nappe phréatique. De plus, les remèdes contre les effets des remontées de nappes s’avèrent souvent onéreux et difficiles à mettre en œuvre, en raison du caractère tardif de leur application. Par ailleurs, on manque généralement d’informations sur le sol, ce qui rajoute de l’incertitude quant aux dispositions utiles à mettre en place.

L'expertise bâtiment qu'il vous faut

Expertise humidité

Expertise humidité

L’expertise humidité est une expertise technique de la construction spécifique, qui permet d’identifier les signes de l’humidité, d’analyser ses causes et d’éclairer sur les solutions réparatrices envisageables.

En savoir plus sur les remontées capillaires

  • Contactez un expert en bâtiment

    LAMY Expertise est un cabinet d’experts en bâtiment indépendants et immobilier agréés, spécialisé depuis 40 ans dans l’ensemble des pathologies du bâtiment et la valorisation de biens.

    Entreprises

    Professionnels

    Avis Google : 4,3

    4.4/5

    Trouver un expert en bâtiment dans votre département