01.82.83.77.10

Retour sur la VMC : entre juste renouvellement d'air et confort thermique

Retour sur la VMC : entre juste renouvellement d'air et confort thermique

VMC : entre juste renouvellement d’air et confort thermique

VMC : entre juste renouvellement d’air et confort thermique
VMC

L’efficacité du système de ventilation est primordiale dans un logement. Pour s’assurer de la bonne ventilation de la construction, et répondre aux obligations légales, le moyen le plus sûr est d’installer une Ventilation Mécanique Contrôlée (VMC). 

Quelle est la composition d’une VMC ? Comment fonctionne-t-elle ? Quels sont les différents types de VMC ?

Pourquoi la ventilation dans un logement est-elle nécessaire ?​

Le renouvellement de l’air dans un logement est nécessaire, pour plusieurs raisons :

 

  • apporter de l’air neuf et sain ;
  • éviter la concentration d’humidité, notamment le phénomène de condensation (respiration humaine, appareils électroménagers, équipements, etc.) ;
  • éliminer les polluants et les odeurs, comme le tabac, ou encore les gaz inodores dangereux, comme les PCB (polychlorobiphényles, aussi appelés biphényles polychlorés ou BPC, ou encore parfois improprement dits « pyralènes », les autres solvants, le radon, par exemple ;
  • fournir l’aération et l’oxygène nécessaires au bon fonctionnement des appareils à combustion.

Comment fonctionne une VMC ?​

Pour assurer le renouvellement de l’air dans tout le bâtiment, il est nécessaire d’amener l’air neuf dans les pièces dites sèches, comme la chambre, par exemple, et d’extraire l’air dans les pièces humides, comme la cuisine, les WC ou la salle de bain, pour qu’il soit évacué par le toit, grâce à des gaines. Ce procédé est à l’origine du fonctionnement de la VMC. La ventilation mécanique contrôlée garantit l’aération du logement en continu, dans toutes les pièces. Elle est composée :

 

  • d’un moteur, placé dans un caisson, souvent installé dans les combles,
  • de gaines branchées sur le caisson et reliées aux pièces de services pour la VMC simple flux, et à toutes les pièces, pour ce qui concerne la VMC double flux,
  • d’une bouche réglant le débit.

Les différents types de ventilation​

On trouve sur le marché différents types de ventilation :

 

  • la VMC à simple flux, dont le débit est auto réglable ;
  • la VMC à simple flux hygroréglable, dont le débit s’adapte à l’humidité ambiante;
  • la VMC double flux. L’air sortant du logement permet de réchauffer l’air entrant, au niveau de la toiture ;
  • la VMC double flux thermodynamique. L’air est chauffé, dès son arrivée, par une pompe à chaleur ;
  • la ventilation mécanique répartie, qui consiste en l’installation d’extracteur dans chaque pièce humide ;
  • la ventilation mécanique ponctuelle (VMP), qui ventile uniquement si cela est nécessaire, dans des pièces humides, ou lors de l’émission d’une pollution, par exemple ;
  • la ventilation mécanique par insufflation (VMI), fonctionne à l’inverse de la VMC. L’air est soufflé vers l’intérieur du logement et ressort par les aérations.

La VMC Simple flux​

Le principe de fonctionnement d’une VMC simple flux est simple. L’air frais s’infiltre par des entrées d’air, placées dans les pièces “sèches”, comme le salon, et est extrait dans les pièces humide, comme la salle de bain, à l’aide d’un groupe d’extraction.

Elle est composée d’un moteur, installé généralement dans les combles, de gaines reliant tous les éléments, d’entrées d’air et de bouches d’extraction.

 

Le débit d’une VMC simple flux, lors de l’installation du système, doit être adapté à l’usage de l’habitation et au nombre d’occupants. C’est un débit constant.

Bien qu’économique, la VMC simple flux ne tient cependant compte ni des conditions météorologiques extérieures, ni des conditions à l’intérieur même du bâtiment (humidité par exemple).

La VMC double flux​

Une VMC à double flux fonctionne de manière passive, car l’échange de chaleur entre l’air entrant et l’air sortant se fait à l’aide d’un échangeur de chaleur. On parle donc de déperdition thermique, même si elle est moindre en comparaison avec la VMC simple flux.

Les pertes de chaleurs sont limitées, grâce à un système qui compte deux réseaux de gaines.

 

Les entrées d’air extérieures sont remplacées par des bouches d’insufflation.

Les calories de l’air pollué, évacué du logement, permettent de chauffer l’air neuf, filtré, de l’extérieur. L’air est préchauffé par un échangeur.

Que faire en cas de dysfonctionnement de la VMC ?​

Moisissures, taches d’humidité, rouille, etc. sont les symptômes révélateur d’un problème d’humidité dans le logement. Les sources d’humidité sont nombreuses ! Il est possible que cela provienne d’un dysfonctionnement de la VMC, de remontées capillaires, ou encore d’infiltrations par le toit. Pour être certain de la cause des désordres, il est nécessaire de faire intervenir un expert bâtiment pour identifier et trouver l’origine de l’humidité dans l’habitation. Par exemple, si l’humidité est due à un problème de ventilation, il peut diriger vers un aéraulicien, qui a pour rôle de déterminer les flux théoriques idéaux.

L'expertise bâtiment qu'il vous faut

Expertise humidité

Expertise humidité

L’expertise humidité est une expertise technique de la construction spécifique, qui permet d’identifier les signes de l’humidité, d’analyser ses causes et d’éclairer sur les solutions réparatrices envisageables.

En savoir plus sur la VMC et la ventilation

VMC maison

La ventilation avec VMC dans une maison

Une maison mal aérée peut constituer un danger pour la santé des occupants. L’air de cette habitation est pollué (on parle d’air vicié). Il doit être renouvelé pour lutter contre les mauvaises odeurs et tout type de substances nocives (pollution, acariens, moisissures.).

Lire la suite »
ventilation logement

Les différents types de ventilation dans un logement

Au sein d’un logement, la ventilation reste l’un des éléments clefs pour prévenir les problèmes d’humidité. La présence d’un système de ventilation dans le logement vise notamment à limiter la concentration d’humidité dans l’air et ainsi, à atténuer le phénomène de condensation sur les parois froides.

Lire la suite »
  • Contactez un expert en bâtiment

    LAMY Expertise est un cabinet d’experts en bâtiment indépendants et immobilier agréés, spécialisé depuis 40 ans dans l’ensemble des pathologies du bâtiment et la valorisation de biens.

    Entreprises

    Professionnels

    Avis Google : 4,3

    4.4/5

    Trouver un expert en bâtiment dans votre département